Da­none: l’im­pact du ra­chat de Whi­teWave plus po­si­tif que pré­vu

Le Figaro - - ECONOMIE - OLI­VIA DÉTROYAT

Alors que plu­sieurs géants de la grande conso ont fait état ce jeu­di d’un mar­ché « dif­fi­cile » (Uni­le­ver) et d’un re­cul des leurs vo­lumes (Nest­lé et Uni­le­ver) sur les trois pre­miers mois de l’an­née, Da­none n’a pas dé­ro­gé à la règle, ex­pli­quant n’avoir fait croître sur la pé­riode que de 0,7 % ses ventes en com­pa­rable, à 5,3 mil­liards d’eu­ros. En vo­lumes, le groupe lai­tier a lui aus­si ac­cu­sé un re­cul (- 2,6 %). En re­vanche, Da­none a créé une pe­tite sur­prise en chif­frant plus pré­ci­sé­ment ses pré­vi­sions 2017 de crois­sance, après l’in­té­gra­tion il y a une se­maine de l’amé­ri­cain Whi­teWave. Le géant tri­co­lore du lait pré­voit en ef­fet pour 2017 un im­pact du ra­chat du spé­cia­liste amé­ri­cain du bio plus fort que pré­vu sur ses pro­fits. Le groupe pré­cise at­tendre une hausse de son bé­né­fice net par ac­tion cou­rant « à deux chiffres », contre 5 % pré­cé­dem­ment an­non­cés (pour Da­none seul). Outre l’in­té­gra­tion de Whi­teWave, Da­none ex­plique cet op­ti­misme par la mise en place im­mé­diate des sy­ner­gies entre les deux groupes. « Les équipes ont pré­pa­ré pen­dant neuf mois l’in­té­gra­tion de Whi­teWave, ce qui per­met de mettre en place les sy­ner­gies dès le pre­mier jour », ex­plique au Fi­ga­ro Cé­cile Ca­ba­nis, di­rec­trice fi­nan­cière de Da­none. Les frais plus bas que pré­vu liés aux condi­tions du fi­nan­ce­ment d’une par­tie de l’opé­ra­tion sont un autre fac­teur fa­vo­rable. Si la nou­velle de­vrait être sa­luée par les mar­chés, Da­none doit en­core en­rayer la baisse de sa branche pro­duits lai­tiers frais en Eu­rope. La di­rec­tion at­tend les ef­fets pro­gres­sifs, au se­cond se­mestre, de la mise en place en ce mo­ment de nou­veaux plans d’ac­tion pour Ac­ti­via.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.