Ver­tige nip­pon

La haute cou­ture Dior dé­file sur les toits de Gin­za et sous les ce­ri­siers en fleur.

Le Figaro - - ET VOUS - FRÉ­DÉ­RIC MAR­TIN-BER­NARD fmar­tin­ber­nard@le­fi­ga­ro.fr EN­VOYÉ SPÉ­CIAL À TO­KYO

Les Ja­po­nais sont for­mi­dables ! Hier dès l’aube, en ces heures où l’on hé­site face au dres­sing sur sa te­nue du jour, des To­kyoïtes pa­tien­taient dé­jà par cen­taines au pied de GSix, nou­veau mall de luxe dans le quar­tier d’af­faires de Gin­za. Les uns der­rière les autres, par­fois équi­pés d’un tré­pied pour s’as­seoir, at­ten­daient de pé­né­trer les pre­miers dans ce temple mar­chand ras­sem­blant 241 bou­tiques pres­ti­gieuses sur 47000m2, dans l’idée d’ac­qué­rir, toutes af­faires ces­santes sur le che­min du tra­vail, un vê­te­ment, un ac­ces­soire ou un par­fum for­cé­ment grif­fés. Les Ja­po­nais sont uniques en ma­tière de shop­ping et, face à cette clien­tèle cap­tive, les évé­ne­ments ver­ti­gi­neux sont de ri­gueur.

Ain­si, de­puis lun­di et la cou­pure of­fi­cielle du ru­ban par le pre­mier mi­nistre du Ja­pon, Shin­zo Abe, la gou­ver­neur de To­kyo, Yu­ri­ko Koibe, et Ber­nard Ar­nault, pré­sident du groupe LVMH (dont les marques sont ma­jo­ri­tai­re­ment re­pré­sen­tées dans ce mall), les ré­cep­tions et hap­pe­nings pour hap­py few se sont mul­ti­pliés. Avec, en point d’orgue, le re­mar­quable dé­fi­lé haute cou­ture prin­temps-été 2017 de Ch­ris­tian Dior (notre pho­to) qui, après avoir été dé­voi­lé à Pa­ris, le 23 jan­vier der­nier, a été re­pro­duit avant-hier soir, en plein air, sur les toits de ce vaste im­meuble, de­vant six cents pri­vi­lé­giés. Ma­ria Gra­zia Chiu­ri, la di­rec­trice ar­tis­tique des col­lec­tions fé­mi­nines de la mai­son, a même étof­fé cet opus de huit sil­houettes évo­quant les ce­ri­siers en fleur, fier­té na­tio­nale. Elle a aus­si si­gné une cap­sule de prêt-à-por­ter ex­clu­sive, ins­pi­rée d’une robe de 1953 que M. Dior avait in­ti­tu­lée « Jar­din ja­po­nais ». « De­puis des dé­cen­nies, ce pays est un mar­ché très fort qui pousse à se sur­pas­ser, jus­ti­fie Sid­ney Toledano, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de Ch­ris­tian Dior Cou­ture. Sa cul­ture du raf­fi­ne­ment, son sens de l’es­thé­tique, son in­té­rêt pro­fond pour la mode, le beau et la qua­li­té in­citent à pro­po­ser des idées nou­velles en prio­ri­té. » ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.