Cent jours après, Ma­cron face au désa­mour des Fran­çais

Le pré­sident connaît un dé­but de quin­quen­nat qui sus­cite beau­coup de scep­ti­cisme. Se­lon notre son­dage Ifop, seuls 36 % des Fran­çais se disent sa­tis­faits de son ac­tion.

Le Figaro - - LA UNE - JEAN-BAP­TISTE GARAT @fi­ga­rat

➔ UNE MA­JO­RI­TÉ ET UN PAR­TI QUI RES­TENT À CONSO­LI­DER ➔ CHRIS­TOPHE CAS­TA­NER, LA RÉVÉLATION ➔ MA­CRON À L’ÉPREUVE DE LA RÉ­FORME DU CODE DU TRA­VAIL ➔ UNE PO­LI­TIQUE IN­TER­NA­TIO­NALE QUI S’IM­POSE À L’ÉTRAN­GER ➔ ANTITERRORISME, ÉDU­CA­TION : DEUX CHAN­TIERS DÉ­JÀ LAN­CÉS

➔ LES RÉ­PU­BLI­CAINS PEINENT À TROU­VER LEURS MARQUES ➔ À L’AS­SEM­BLÉE, LE PS EST TEN­TÉ DE RADICALISER SON OP­PO­SI­TION

« IL N’Y A PLUS de trêve es­ti­vale et il n’y a pas d’état de grâce. » À la lec­ture des ré­sul­tats de son en­quête, Jé­rôme Four­quet, le di­rec­teur du pôle opi­nion de l’Ifop, tire un bi­lan plu­tôt alar­mant des cent jours d’Em­ma­nuel Ma­cron, qui ne semble plus bé­né­fi­cier de « la ma­gie de sa cam­pagne ». Si l’on com­pare sa cote de confiance à celle de ses pré­dé­ces­seurs, les su­jets de pré­oc­cu­pa­tion sont per­cep­tibles. Un tiers seule­ment des Fran­çais (36 %) se di- sent sa­tis­faits de son ac­tion, quand, à la même époque en 2012, 46% l’étaient à l’égard de celle de Fran­çois Hol­lande. Les pers­pec­tives sont éga­le­ment moins bonnes quand c’est l’évo­lu­tion de la si­tua­tion qui est me­su­rée. 23% des per­sonnes in­ter­ro­gées es­timent que le pays évo­lue au­jourd’hui plu­tôt dans le bon sens. Elles étaient 45 % en août 2007, trois mois après l’élec­tion de Ni­co­las Sar­ko­zy.

«Les bé­né­fices de l’élec­tion pré­si­den­tielle et des lé­gis­la­tives, de la re­com­po­si­tion po­li­tique avec la nomination de per­son­na­li­tés de droite au gou­ver­ne­ment ou la créa­tion du groupe à l’As­sem­blée, du po­si­tion­ne­ment po­li­tique du pré­sident de la Ré­pu­blique, se sont éva­po­rés, juge Four­quet. Même l’an­nonce des Jeux olym­piques à Pa­ris ne semble pas avoir d’ef­fet po­si­tif. Les Fran­çais sont dans l’at­tente de ré­sul­tats et d’une cla­ri­fi­ca­tion des ré­formes. »

Car les pre­mières an­nonces concrètes ont re­froi­di les ar­deurs. «Le dis­cours de po­li­tique gé­né­rale d’Édouard Phi­lippe consti­tue un vi­rage dans la per­cep­tion du tra­vail de l’exé­cu­tif, es­time Je­rôme Four­quet. Les Fran­çais ont com­pris que les ef­forts, c’était pour tout de suite et que les ré­com­penses, ce se­rait éven­tuel­le­ment pour plus tard. » La baisse des aides au lo­ge­ment à par­tir de la ren­trée consti­tue ain­si l’une des me­sures les plus re­je­tées (60 % d’in­sa­tis­fac­tion), juste avant le trans­fert sur la CSG des co­ti­sa­tions des sa­la­riés (53 % de re­jet).

Le sou­ci des « coups de com’ »

Se­lon le son­deur, on at­teint là les li­mites de la ligne « en même temps » qui a fait le suc­cès d’Em­ma­nuel Ma­cron. « Le fil rouge de sa cam­pagne, c’était la trans­for­ma­tion du pays à tra­vers un en­semble d’avan­tages et d’in­con­vé­nients. Or, en trois mois, on ne change pas struc­tu­rel­le­ment le pays. Ce que re­tiennent les Fran­çais, c’est qu’ils au­ront moins d’APL, que le ta­bac passe à 10 eu­ros, que la CSG va aug­men­ter. Au­jourd’hui et main­te­nant. Pas que le sys­tème du lo­ge­ment va être ré­for­mé ou que les co­ti­sa­tions bais­se­ront de­main. » Et ce d’au­tant moins que l’exé­cu­tif peine à ex­pli­quer la co­hé­rence de son pro­jet.

À ces dif­fi­cul­tés s’ajoutent celles in­hé­rentes au po­si­tion­ne­ment au centre du pré­sident. Cer­taines me­sures cli­vantes plaisent à la droite et sont re­je­tées par la gauche. Et in­ver­se­ment. «Mais, au glo­bal, c’est le scep­ti­cisme qui l’em­porte», sou­ligne Four­quet. Et Ma­cron de­vra y être très at­ten­tif, se­lon lui. « La per­cep­tion d’un quin­quen­nat, on l’a vu avec le bling-bling de Sar­ko­zy ou les couacs de Hol­lande, se forme dès le pre­mier été», ex­plique-t-il. Et, se­lon le di­rec­teur de l’Ifop, l’un des traits qui do­mine chez Ma­cron est son sou­ci des « coups de com’ ». Pas sûr que les Fran­çais se contentent de ce­la.

LE FI­GA­RO

Em­ma­nuel Ma­cron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.