Le Pa­ris SG fait le for­cing pour Mbap­pé

Le Figaro - - SPORT - VINCENT DU­CHESNE @Vin­ceS­port24

LA FO­LIE NEY­MAR n’est pas en­core re­tom­bée qu’un nou­vel ou­ra­gan pour­rait dé­fer­ler sur la ca­pi­tale. Après avoir at­ti­ré dans ses fi­lets l’un des trois meilleurs joueurs de la pla­nète foot­ball pour la somme re­cord de 222 mil­lions d’eu­ros, le PSG s’at­telle à re­cru­ter la nou­velle co­que­luche du foot­ball fran­çais, Ky­lian Mbap­pé (18 ans). Et là en­core, Pa­ris est prêt à mettre le pa­quet. Quitte à ac­cen­tuer l’in­fla­tion dé­rai­son­nable du mar­ché des transferts et ren­for­cer un peu plus l’ir­ri­ta­tion des grands clubs eu­ro­péens à son égard.

Car les chiffres qui cir­culent au su­jet de cette pos­sible tran­sac­tion sont en­core une fois dé­men­tiels pour un si jeune joueur, qui a ex­plo­sé et im­pres­sion­né l’Eu­rope lors des matchs de Ligue des cham­pions, il y a six mois à peine. Pour la pé­pite Mbap­pé, on parle en ef­fet d’une in­dem­ni­té de 180 M€ et d’un sa­laire de 18 M€ bruts an­nuels! Le jeune in­ter­na­tio­nal, qui s’en­ga­ge­rait pour une du­rée de cinq ans, de­vien­drait alors le deuxième joueur le plus cher de l’his­toire et le deuxième joueur le mieux payé au PSG !

«Je ne sais pas ce qui va se pas­ser dans les pro­chains jours, mais Mbap­pé est un joueur de Mo­na­co », a glis­sé Unai Eme­ry ven­dre­di, en confé­rence de presse. Sans tou­te­fois nier l’in­for­ma­tion d’une ar­ri­vée im­mi­nente et donc cal­mer toute cette agi­ta­tion.

Des sources in­ternes au club de la Prin­ci­pau­té ont, pour leur part, dé­men­ti jeu­di soir chez nos confrères du Pa­ri­sien. En ré­fu­tant l’exis­tence d’un ac­cord avec Pa­ris - con­trai­re­ment aux af­fir­ma­tions pa­rues dans la presse es­pa­gnole (Mar­ca) un peu plus tôt dans la jour­née - et en as­su­rant n’avoir re­çu au­cune offre du club pa­ri­sien pour Ky­lian Mbap­pé.

Jus­qu’ici, l’AS Mo­na­co n’a pas va­rié d’un io­ta sa po­si­tion. Pour le cham­pion de France, il est hors de ques­tion de né­go­cier avec le Pa­ris Saint-Ger­main et de ren­for­cer son prin­ci­pal ri­val en Ligue 1. Cette pos­ture dé­fen­sive pour­rait pour­tant va­ciller d’ici au 31 août. Être sa­cri­fiée sur l’au­tel de la logique spé­cu­la­tive.

Après avoir dé­jà ré­col­té 173,5 mil­lions d’eu­ros de­puis le dé­but du Mer­ca­to es­ti­val, le club de la Prin­ci­pau­té peut-il rai­son­na­ble­ment lais­ser pas­ser un train truf­fé de pièces d’or, sans cer­ti­tude qu’il re­pas­se­ra dans un an ?

Une at­ti­tude d’au­tant plus dif­fi­cile à te­nir que Mbap­pé a, semble-t-il, fait son choix. Préoc­cu­pé par la fuite des ta­lents (Ber­nar­do Silva et Ben­ja­min Men­dy à Man­ches­ter Ci­ty, Tié­moué Ba­kayo­ko à Chel­sea), dé­çu par l’at­ti­tude de ses di­ri­geants au su­jet d’une éven­tuelle pro­lon­ga­tion, le na­tif de Bon­dy, sous contrat jus­qu’en 2019, sou­hai­te­rait quit­ter Mo­na­co de­puis plu­sieurs jours. Et pous­se­rait pour re­joindre le PSG, sur les conseils de son pa­pa, Wil­fried, tou­jours édu­ca­teur dans le club de Sei­neSaint-De­nis.

La pers­pec­tive d’avoir un temps de jeu consé­quent à un an de la Coupe du monde en Rus­sie - ce que le Real Ma­drid, autre fa­vo­ri à son ac­qui­si­tion, ne peut lui pro­mettre - est évi­dem­ment en­trée en ligne de compte.

L’ar­ri­vée de Ney­mar, elle, au­rait agi comme dé­clen­cheur. Avec la star bré­si­lienne, le PSG est en­tré dans une nou­velle di­men­sion, dans la­quelle Mbap­pé veut s’in­té­grer. Gran­dir. S’épa­nouir. Pour for­mer l’une des at­taques les plus im­pres­sion­nantes d’Eu­rope. Avec l’es­poir de rem­por­ter la Ligue des cham­pions dès cette sai­son.

Reste tou­te­fois la ques­tion de la fai­sa­bi­li­té d’une telle opé­ra­tion. Ris­quée pour cer­tains. Im­pos­sible pour d’autres. Pour ne pas dé­bor­der du cadre éta­bli par l’UEFA avec le fair-play fi­nan­cier - pas de pertes de plus de 30 mil­lions d’eu­ros sur trois ans -, le PSG de­vra im­pé­ra­ti­ve­ment se sé­pa­rer de plu­sieurs joueurs. Les in­dé­si­rables, bien sûr (Je­sé, Ben Arfa, Kry­cho­wiak). Mais aus­si des cadres des sai­sons pas­sées (Au­rier, Ma­tui­di, Di Ma­ria, Lu­cas). Sur le mar­ché ac­tuel, pas fa­cile d’écou­ler ces pro­fils.

Une chose est sûre : avec Ney­mar en tête de gon­dole in­ter­na­tio­nale et Mbap­pé en pos­sible icône du foot­ball na­tio­nal, Pa­ris n’a ja­mais rê­vé aus­si grand.

Pour ne pas dé­bor­der du cadre éta­bli par l’UEFA avec le fair-play fi­nan­cier, le club de­vra im­pé­ra­ti­ve­ment se sé­pa­rer de plu­sieurs joueurs

PRESSE SPORTS

La pré­sen­ta­tion de Ney­mar aux fans du PSG, sa­me­di der­nier au Parc des Princes.

V. HACHE/AFP

Ky­lian Mbap­pé à l’en­traî­ne­ment avec l’AS Mo­na­co, ven­dre­di à La Tur­bie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.