« Risque très faible » pour la san­té hu­maine, se­lon l’Anses

Le Figaro - - ENTREPRISES - E. L. C.

L’Agence na­tio­nale de sé­cu­ri­té sa­ni­taire (Anses) a ren­du son rap­port ven­dre­di aux mi­nis­tères de l’Agri­cul­ture, de la San­té et de l’Éco­no­mie dans la crise sa­ni­taire des oeufs conta­mi­nés à l’in­sec­ti­cide fi­pro­nil. Ses conclu­sions sont ras­su­rantes pour les consom­ma­teurs. « Le risque pour la san­té hu­maine est très faible au vu des ni­veaux de fi­pro­nil consta­tés dans les oeufs conta­mi­nés et au vu des ha­bi­tudes fran­çaises de consom­ma­tion ali­men­taire », es­time l’Anses. Un adulte pe­sant 70 kg peut ain­si man­ger jus­qu’à 10 oeufs par jour « sans s’ex­po­ser à un risque ai­gu » et un en­fant âgé entre 1 et 3 ans, un oeuf. Cette éva­lua­tion a été réa­li­sée « sur la base d’une concen­tra­tion maxi­male de fi­pro­nil com­pa­rable à celle rap­por­tée à ce jour en Eu­rope (1,2 mg/kg d’oeuf) », pré­cise l’agence. Des chiffres qui confirment les conclu­sions d’un rap­port de l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té (OMS) et d’une pré­cé­dente ex­per­tise me­née par l’Anses en 2005.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.