En­core du changement pour les ac­tions gra­tuites

Le Figaro - - ENTREPRISES - A. G.

Le cadre fis­cal des ac­tions gra­tuites, un dis­po­si­tif créé en 2005 pour per­mettre aux jeunes en­tre­prises d’at­ti­rer des ta­lents à moindre coût, va à nou­veau être mo­di­fié dans la loi de fi­nances 2018. Se­lon Les Échos, Ber­cy ré­flé­chit à ra­me­ner la contri­bu­tion pa­tro­nale de 30 % à 20 %, soit à re­ve­nir au ni­veau fixé en 2015 dans la loi… Ma­cron qui avait en­suite été mo­di­fié dans la loi de fi­nances 2017 suite à un amen­de­ment de la rap­por­teure (PS) du Bud­get, Va­lé­rie Ra­bault. Le gain d’ac­qui­si­tion is­su de la vente des ac­tions, qui était taxée de­puis un an sous le ré­gime des plus-va­lues de ces­sion jus­qu’à 300 000 eu­ros, et comme un sa­laire au-de­là, pas­se­rait sous le nou­veau ré­gime du pré­lè­ve­ment for­fai­taire unique (PFU) dont le taux a été fixé à 30 %. Le dis­po­si­tif des ac­tions gra­tuites fait ré­gu­liè­re­ment cou­ler de l’encre. Con­si­dé­rant que les grandes en­tre­prises abu­saient trop de cette sou­plesse, no­tam­ment pour ré­mu­né­rer leurs di­ri­geants, Fran­çois Hol­lande avait choi­si d’en alour­dir lar­ge­ment la fis­ca­li­té en 2012. La dé­ci­sion avait sus­ci­té un mou­ve­ment de contes­ta­tion de chefs de jeunes en­tre­prises bap­ti­sés les « pi­geons ». La loi Ma­cron avait en­suite re­don­né son ca­rac­tère in­ci­ta­tif au ré­gime, avant qu’il soit à nou­veau pro­fon­dé­ment amen­dé en 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.