L’homme de ré­seaux Marc Ventre, an­cien de Sa­fran, pré­side l’Af­nor

Le Figaro - - ENTREPRISES - C. C.

« C’est un monde que je connais­sais de l’ex­té­rieur et que je dé­couvre de l’in­té­rieur. Il y a un es­prit et une mo­ti­va­tion des col­la­bo­ra­teurs qui sont ex­cep­tion­nels », sou­ligne Marc Ventre qui suc­cède pour un man­dat de trois ans, à Claude Sa­ti­net, an­cien DG de Ci­troën, à la pré­si­dence du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion d’Af­nor. Le groupe in­ter­na­tio­nal em­ploie 1 254 col­la­bo­ra­teurs, dont 1 024 en France, et a réa­li­sé en 2016 un chiffre d’af­faires de 148,3 mil­lions d’eu­ros en 2016. Si l’As­so­cia­tion fran­çaise de nor­ma­li­sa­tion in­ter­vient dans tous sec­teurs d’ac­ti­vi­té et no­tam­ment pour des grands groupes fran­çais, 75 % de ces clients sont com­po­sés de TPE et PME. L’Af­nor édite ain­si chaque an­née quelque 2 000 normes dont 90 % sont in­ter­na­tio­nales. C’est son ex­pé­rience d’in­dus­triel et sa connais­sance du com­merce in­ter­na­tio­nal qui l’ont in­té­res­sé dans le pro­fil de Marc Ventre. Ce cen­tra­lien éga­le­ment ti­tu­laire d’un « mas­ter of sciences » du Mas­sa­chu­setts Ins­ti­tute of Tech­no­lo­gy a réa­li­sé toute sa car­rière dans l’aé­ro­nau­tique, un sec­teur qui l’a fas­ci­né très tôt. « Je me ren­dais au Bour­get avant même de ren­trer dans la vie ac­tive, j’ai tou­jours été en ad­mi­ra­tion de­vant ce qui vole », confie Marc Ventre. C’est en 1976 qu’il a dé­mar­ré sa car­rière chez Snec­ma, in­té­grant ra­pi­de­ment un ate­lier de pro­duc­tion avant de s’en­vo­ler pour Cin­cin­na­ti, de­ve­nant le re­pré­sen­tant de Snec­ma chez Ge­ne­ral Elec­tric. « Une ex­pé­rience ex­trê­me­ment riche qui m’a per­mis très tôt de connaître les modes de fonc­tion­ne­ment des so­cié­tés amé­ri­caines, ex­trê­me­ment dif­fé­rents des nôtres, no­tam­ment en ma­tière de ma­na­ge­ment, mais aus­si de tis­ser un pré­cieux ré­seau », pointe le di­ri­geant. De re­tour en France, il oc­cupe un poste au sein du ser­vice qua­li­té fa­bri­ca­tion, puis se voit confier sa pre­mière di­rec­tion d’usine à 40 ans. Il se­ra en­suite suc­ces­si­ve­ment PDG d’His­pa­no-Sui­za, puis de Snec­ma Ser­vices, avant de de­ve­nir en 2003 PDG de Snec­ma et en 2006 di­rec­teur gé­né­ral ad­joint de Sa­fran en charge de la branche pro­pul­sion aé­ro­nau­tique et spa­tiale. De 2011 à avril 2015, il a été di­rec­teur gé­né­ral dé­lé­gué opé­ra­tions de Sa­fran. Homme par­ti­cu­liè­re­ment ac­tif, Marc Ventre coiffe aus­si de nom­breuses autres cas­quettes. Il pré­side le Groupe des in­dus­tries mé­tal­lur­giques de la ré­gion pa­ri­sienne et le con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion d’Ariane Group. De­puis juin, il a aus­si pris celle de la So­cié­té des in­gé­nieurs et scien­ti­fiques de France. « J’ai aus­si une vie d’élu lo­cal », ajoute le di­ri­geant qui est maire ad­joint de Veynes, pe­tite com­mune de 3 500 ha­bi­tants dans les Hautes-Alpes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.