« Il faut sou­te­nir l’amé­na­ge­ment des ter­ri­toires »

Pré­ve­nir et an­ti­ci­per les be­soins en lo­ge­ments, lut­ter contre l’inflation fon­cière, soi­gner la frac­ture ter­ri­to­riale… à l’oc­ca­sion du Con­grès du SNAL qui se tien­dra le 20 sep­tembre à Pa­ris, Pas­cale Poi­rot dé­livre ses prio­ri­tés. Par Oli­vier Ma­rin

Le Figaro - - IMMOBILIER - @Oli­vierMa­rin1

Le gou­ver­ne­ment sou­haite créer un « choc d’offre » en construi­sant mas­si­ve­ment des lo­ge­ments dans les zones ten­dues, est-ce suf­fi­sant ?

PAS­CALE POI­ROT : C’est im­por­tant car ce sont tou­jours sur les zones ten­dues que se concentrent les lo­ge­ments les plus chers. En construi­sant da­van­tage, ce­la pour­ra faire bais­ser les prix. Ce­pen­dant, n’ou­blions pas que la France est plu­rielle et les ter­ri­toires mul­tiples. Il est es­sen­tiel pour la co­hé­sion des ter­ri­toires de construire par­tout. La zone C, qui est la plus dé­ten­due, re­pré­sente 80 % des ter­ri­toires et c’est là que ré­sident 50 % des Fran­çais.

Com­ment lut­ter contre la ré­ten­tion fon­cière ?

Nous pro­po­sons une me­sure fis­cale en in­ver­sant la lo­gique des plus-va­lues sur les ter­rains construc­tibles. Plu­tôt que d’in­ci­ter les pro­prié­taires à gar­der leur ter­rain le plus long­temps pos­sible en payant moins de taxes, il fau­drait au contraire mettre en place une exo­né­ra­tion de plus-va­lues pour ceux qui vendent ra­pi­de­ment et taxer ceux qui at­tendent le plus long­temps.

Faut-il sou­te­nir les maires bâ­tis­seurs ?

Oui bien sûr mais en al­lant plus loin que les aides mises en place par le pré­cé­dent gou­ver­ne­ment. Les maires bâ­tis­seurs comme les pré­si­dents des com­mu­nau­tés de com­munes qui ap­pli­que­ront de­main la po­li­tique du lo­ge­ment, doivent être sou­te­nus. La construc­tion est un por­tage po­li­tique et il est nor­mal de les ai­der. Il faut sou­te­nir l’amé­na­ge­ment des ter­ri­toires.

Les aides au lo­ge­ment ont-elles un ef­fet in­fla­tion­niste sur les prix ?

Dans le pas­sé, il y a eu des dis­po­si­tifs d’in­ci­ta­tion fis­cale dans le lo­ca­tif qui ont eu cet ef­fet mais je ne di­rai pas la même chose du Pi­nel. En tous cas, le Prêt à taux zé­ro comme le Pi­nel ont en­cou­ra­gé la construc­tion de lo­ge­ments. D’autre part, le PTZ a re­don­né en­vie et la pos­si­bi­li­té à cer­tains mé­nages mo­destes d’ac­cé­der à la pro­prié­té. Ce se­rait une lourde er­reur de re­ve­nir là-des­sus. Nous avons be­soin de sta­bi­li­té. Les pro­fes­sion­nels comme ceux qui cherchent un lo­ge­ment ou sou­haitent faire construire ont be­soin d’une vi­sion claire pour les an­nées qui viennent.

Com­ment pro­duire du lo­ge­ment moins cher et flui­di­fier les par­cours ré­si­den­tiels ?

Il faut d’abord agir sur le fon­cier, c’est tou­jours la ma­tière pre­mière de la construc­tion neuve. Il faut li­bé­rer du fon­cier et moins le taxer. Il fau­drait di­mi­nuer les droits de mu­ta­tion pour flui­di­fier les tran­sac­tions. En­suite, il faut im­pé­ra­ti­ve­ment al­lé­ger les normes qui pèsent sur la construc­tion et ar­rê­ter de les em­pi­ler. Ce sont des le­viers im­por­tants. Le gou­ver­ne­ment doit en­cou­ra­ger l’in­ves­tis­se­ment im­mo­bi­lier en sou­te­nant le sec­teur lo­ca­tif et les pro­prié­taires-bailleurs pri­vés. Dans ce do­maine, la confiance est es­sen­tielle.

Qu’at­ten­dez-vous du pré­sident Ma­cron et du mi­nis­tère de la Co­hé­sion des ter­ri­toires ?

Ne pas cé­der à la ten­ta­tion de con­cen­trer la po­li­tique du lo­ge­ment sur les zones ten­dues et mettre en place des so­lu­tions pour en­clen­cher un cercle ver­tueux. Pro­duire du lo­ge­ment abor­dable, amé­lio­rer le cadre de vie des ha­bi­tants ré­pondre aux at­tentes des col­lec­ti­vi­tés, c’est pos­sible si la construc­tion s’ins­crit dans une dé­marche d’en­semble et s’ap­puie sur des ac­teurs de proxi­mi­té.

Pas­cale Poi­rot, pré­si­dente du SNAL, syn­di­cat na­tio­nal des amé­na­geurs lo­tis­seurs

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.