La vie des autres

« Ça com­mence au­jourd’hui »

Le Figaro - - TÉLÉVISION - BIEN VU An­tho­ny Pa­lou apa­lou@le­fi­ga­ro.fr

France 2 | 14 heures | Mar­di

Di­sons que ce sont des dé­buts mo­destes et les « dé­buts mo­destes » ont du bon, di­sait Boi­leau. Faus­tine Bol­laert a re­vê­tu, en dé­but d’après-mi­di sur France 2, la tu­nique de So­phie Da­vant ou celle de Fré­dé­ric Lo­pez. Après « Toute une his­toire », « Mille et une vies », on vous pré­sente « Ça com­mence au­jourd’hui », vous sa­vez ce genre d’émis­sion où le qui­dam s’épanche la­men­ta­ble­ment et sans crainte, où ma­dame ra­conte sa fri­gi­di­té, où mon­sieur pleur­niche sur sa li­bi­do à marée basse. Était-ce lun­di ou mar­di ?, on s’y perd, Faus­tine Bol­laert avait trou­vé un su­jet so­cié­tal comme on dit au­jourd’hui, ne riez pas tout de suite : « Ma­man so­lo cherche l’amour ». L’in­tro­duc­tion vaut son pe­sant de ca­ca­huètes, on cite : « Va-t-il ai­mer mon en­fant ? Va-t-il sup­por­ter que je le fasse tou­jours pas­ser avant nous ? C’est ter­rible quand on cherche l’amour de se po­ser d’abord ces ques­tions avant même de cra­quer pour les yeux ou la bouche de cet homme qu’elles ren­contrent. » On conti­nue ? Al­lons-y : « L’ob­ses­sion de ces mères cé­li­ba­taires que nous re­ce­vons, c’est leur en­fant, évi­dem­ment. Je vais vous faire un aveu, je suis vrai­ment tom­bée des nues, je n’au­rais ja­mais cru qu’être une ma­man so­lo était un tel han­di­cap, un tel frein pour re­trou­ver l’amour ! » Sur le pla­teau de Bol­laert, Jes­si­ca, Co­ra­lie, Ch­ris­ti­na et un psy­cho­logue de ser­vice. Co­ra­lie et Jes­si­ca - Jes­si­ca a connu des mo­ments de so­li­tude et n’a qu’une seule en­vie : se re­mettre en scène - ont écu­mé les sites de ren­contres. Le psy ré­flé­chit et dé­clare, concen­tré : « Qu’est-ce que le prince char­mant ? Existe-t-il ? Le prince char­mant, il faut le tes­ter. » Il est payé com­bien pour dire ce genre d’inep­ties ? Après 40 mi­nutes de purge, votre ser­vi­teur est pas­sé à autre chose. Sa voi­sine lui a de­man­dé de l’aide : ses toi­lettes étaient bou­chées. Un bon su­jet pour « Ça com­mence au­jourd’hui ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.