GES­TION D’AC­TIFS : AXA ET NA­TIXIS EN DIS­CUS­SIONS

Le Figaro - - LE FIGARO ECONOMIE - BERTILLE BAYART

Bous­cu­lé par la baisse des ren­de­ments, l’évo­lu­tion de la ré­gle­men­ta­tion et la pres­sion sur les marges, le sec­teur de la ges­tion d’ac­tifs est en­tré dans une phase de conso­li­da­tion ra­pide, mar­quée cette an­née par le ra­chat de l’ita­lien Pio­neer par le géant fran­çais du sec­teur Amun­di. Dans ce contexte, l’as­su­reur Axa au­rait en­ga­gé une ré­flexion sur son ave­nir dans ce mé­tier. Comme le ré­vé­lait Bloom­berg, il se­rait en dis­cus­sions avec Na­tixis, la banque fi­liale du groupe BPCE, qui, elle, a fait une prio­ri­té stra­té­gique de ce mé­tier peu gour­mand en fonds propres. Les né­go­cia­tions entre les deux groupes fran­çais se­raient, de sources concor­dantes, avan­cées sans être en­core ex­clu­sives. Na­tixis au­rait vo­ca­tion à contrô­ler et à pi­lo­ter le nou­vel en­semble qui naî­trait d’un rap­pro­che­ment. Ni Na­tixis ni Axa ne font de com­men­taires. D’autres ac­teurs du sec­teur fi­nan­cier sont ré­pu­tés in­té­res­sés par les ac­ti­vi­tés d’Axa. Pour l’as­su­reur, un désen­ga­ge­ment d’Axa In­vest­ment Ma­na­ge­ment par la voie d’une ces­sion ou d’une fu­sion se­rait un vi­rage stra­té­gique ma­jeur, em­blé­ma­tique de la nou­velle di­rec­tion de Tho­mas Bu­berl, di­rec­teur gé­né­ral de­puis l’an der­nier. Axa IM compte en­vi­ron 750 mil­liards d’eu­ros d’ac­tifs sous ges­tion. Le nou­veau pa­tron a éga­le­ment an­non­cé son in­ten­tion de co­ter en Bourse la fi­liale amé­ri­caine de ges­tion d’Axa, Al­liance Bern­stein. Pour Na­tixis, dé­jà à la tête de 835 mil­liards d’eu­ros d’ac­tifs sous ges­tion, une telle opé­ra­tion se­rait un grand pas dans la stra­té­gie de la banque, qui veut conso­li­der en­core ce mé­tier à l’échelle mon­diale et ga­gner en taille cri­tique pour mieux réa­li­ser des éco­no­mies de coûts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.