Voies sur berge à Pa­ris : après la pol­lu­tion, le bruit

Se­lon un rap­port, les nui­sances so­nores sont en nette hausse sur le quai haut. Le quai bas, dé­bar­ras­sé des voi­tures, reste bruyant.

Le Figaro - - SOCIÉTÉ - AN­GÉ­LIQUE NÉGRONI ane­gro­ni@le­fi­ga­ro.fr

EN­VI­RON­NE­MENT Après le rap­port mi­ti­gé sur l’air en oc­tobre, une nou­velle étude ne joue pas en fa­veur de la dé­ci­sion prise en sep­tembre 2016 par la Ville de Pa­ris. En fer­mant les voies sur berge sur 3,3 km rive droite, celle-ci a de toute évi­dence sou­ses­ti­mé les ef­fets sur les nui­sances so­nores. C’est ce qui ré­sulte du rap­port fi­nal ren­du ce mar­di par Bruit­pa­rif, char­gé d’étu­dier, cette fois, les consé­quences de cette me­sure sur le bruit. Se­lon les ex­perts, ce­lui-ci est en nette hausse sur le quai haut qui re­cueille dé­sor­mais tout le tra­fic. La pol­lu­tion so­nore y a aug­men­té de deux dé­ci­bels (dB) le jour. Mais si on y ajoute les pics de bruit tels que les concerts de klaxon, celle-ci peut at­teindre les 3 dB. Le pire sur­vient la nuit : l’aug­men­ta­tion peut al­ler jus­qu’à 4 dB, soit une hausse ver­ti­gi­neuse de 150 %. « Dans son étude d’im­pact, la ville a sous-es­ti­mé les consé­quences sur le bruit. Elle ne par­lait que d’une am­pli­fi­ca­tion in­fé­rieure à 2 % », re­lève Fan­ny Miet­li­cki, di­rec­trice de Bruit­pa­rif.

Ces ré­sul­tats sont, dans les grandes lignes, si­mi­laires à ceux en­re­gis­trés par l’as­so­cia­tion, qui trois mois après la fer­me­ture des berges, avait col­lec­té des pre­miers ré­sul­tats. Cette cons­tance, neuf mois plus tard, tra­duit une réa­li­té. Les au­to­mo­bi­listes sont au­jourd’hui tou­jours aus­si nom­breux à fré­quen­ter le quai haut. Le prin­cipe d’éva­po­ra­tion mis en avant par la ville et se­lon le­quel le conduc­teur, de guerre lasse, lâ­che­rait le vo­lant ou chan­ge­rait d’iti­né­raire, n’a donc pas joué. Plus in­at­ten­du, le bruit est aus­si, par­fois, aus­si im­por­tant sur le quai bas, pour­tant pri­vé de cir­cu­la­tion. Les ter­rasses qui ont rem­pla­cé la voi­ture et qui ont fleuri sur cet axe ont fait ve­nir musique, cris et rires cet été, au point de faire grim­per les dé­ci­bels au­tant que le fe­rait le tra­fic au­to­mo­bile ! « Cette évo­lu­tion a été par­ti­cu­liè­re­ment mar­quée sur la pé­riode noc­turne, où les ni­veaux so­nores se sont rap­pro­chés des va­leurs ob­ser­vées lorsque les berges étaient en­core ou­vertes à la cir­cu­la­tion », in­dique Bruit­pa­rif.

« Re­mé­dier à la si­tua­tion »

Ces ré­sul­tats né­ga­tifs de­vraient in­ci­ter la ville à ré­agir. « Se­lon la ré­gle­men­ta­tion, tout changement pro­vo­quant une aug­men­ta­tion de plus de 2 dB doit en­traî­ner, par ce­lui qui en est l’au­teur, des me­sures pour re­mé­dier à la si­tua­tion », se­lon Bruit­pa­rif. L’équipe d’Anne Hi­dal­go de­vrait donc prendre des me­sures pour at­té­nuer ces nui­sances, telles que des re­vê­te­ments acous­tiques au sol ou en­core une iso­la­tion des fa­çades. « Si on s’en tient aux seules 1 000 fe­nêtres à iso­ler, il fau­dra dé­bour­ser 1 mil­lion d’eu­ros », sou­ligne Fan­ny Miet­li­cki, qui s’in­quiète des nui­sances sur les quais bas liées à l’am­biance fes­tive. « C’est le pro­blème ren­con­tré par les villes qui mettent en place des zones calmes. La voi­ture qui est chas­sée est rem­pla­cée par des ac­ti­vi­tés ré­créa­tives gê­nant les ri­ve­rains », dit-elle. Concer­nant les autres voies pa­ri­siennes qui sup­portent un re­port de tra­fic im­por­tant, la pol­lu­tion so­nore reste mo­dé­rée. De l’ordre de 1 dé­ci­bel, si­gnale le rap­port. C’est le cas sur les bou­le­vards Saint-Ger­main ou du Mont­par­nasse. Ailleurs dans la ca­pi­tale mais aus­si hors de ses murs - no­tam­ment sur le pé­ri­phé­rique ou l’A13, qui su­bi­raient une hausse du tra­fic-, l’as­so­cia­tion n’a guère re­le­vé de changement. Ce rap­port in­ter­vient peu après ce­lui ren­du sur l’air en oc­tobre der­nier. Se­lon Air­pa­rif, la pié­ton­ni­sa­tion des voies n’a fait que dé­pla­cer les zones de pol­lu­tion.

En fer­mant les voies sur berge en sep­tembre 2016, la Ville de Pa­ris a sou­ses­ti­mé les ef­fets sur la pol­lu­tion so­nore.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.