Per­so­na non gra­ta sur les Champs-Ély­sées, sauf le 1er jan­vier

Le Figaro - - SOCIÉTÉ - D. M.

Une autre conven­tion per­met à Mar­cel Cam­pion, le « PDG ma­nouche », d’oc­cu­per le do­maine pu­blic des Champs-Ély­sées… jus­qu’en 2018. C’est lui qui est en charge de la grande pa­rade, le jour de l’An. Une conven­tion plu­ri­an­nuelle qui date de 2016 (si­gnée après trois an­nées dé­jà de pa­rade) liant sa so­cié­té, Loi­sirs As­so­ciés, et le Co­mi­té des Champs-Ély­sées, avec une sub­ven­tion an­nuelle de 120 000 eu­ros de… la Mairie de Pa­ris. Sur un bud­get to­tal de 169 000 eu­ros en 2016 et de 147 000 en 2017 et 2018. Ce jour-là, la plus belle ave­nue du monde est pié­ton­ni­sée pour re­ce­voir che­vaux, ma­jo­rettes et fan­fares du monde en­tier. Ce qui at­tire « plus de 200 000 vi­si­teurs », vante le co­mi­té. Dans cette conven­tion, on lit que « la so­cié­té Loi­sirs As­so­ciés a une ex­pé­rience re­con­nue de­puis de nom­breuses an­nées dans l’or­ga­ni­sa­tion d’évé­ne­ments fa­mi­liaux et po­pu­laires, no­tam­ment sur les ChampsÉ­ly­sées ». Quant à son ar­ticle 4, il pré­cise que le co­mi­té a obli­ga­tion de « faire men­tion du sou­tien de la Ville de Pa­ris sur tout sup­port de com­mu­ni­ca­tion ». De quoi gê­ner la Mairie aux en­tour­nures, vu son conflit ou­vert avec Cam­pion…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.