Trans­for­més, les chi­mistes ont re­trou­vé le sou­rire en 2017

Le Figaro - - L'ÉVÉNEMENT - ANNE BODESCOT abo­des­cot@le­fi­ga­ro.fr

La chi­mie, qui re­crute l’es­sen­tiel de ses clients par­mi les in­dus­triels, n’a pas été épar­gnée par les dif­fi­cul­tés du sec­teur ces der­nières dé­cen­nies et les fer­me­tures d’usines en sé­rie. Elle a d’ailleurs per­du 15 % de ses sa­la­riés dans l’Hexa­gone entre 2006 et 2015. Mais de­puis, les chi­mistes sont re­ve­nus à meilleure for­tune. Re­struc­tu­rés, trans­for­més, et dé­sor­mais ré­so­lu­ment tour­nés vers l’in­ter­na­tio­nal, ils viennent de vivre une belle an­née 2017, grâce à l’ac­cé­lé­ra­tion de la crois­sance mon­diale.

Ils ont même re­çu un coup de pouce in­at­ten­du de la Chine. Pé­kin, en­ga­gé dans un vaste plan an­ti­pol­lu­tion, a en ef­fet ré­duit la pro­duc­tion de pro­duits chi­miques et pé­tro­chi­miques, en fer­mant des usines dans les villes du nord-est du pays. Avec moins de concur­rence, la pres­sion sur les prix s’est re­lâ­chée. Mieux en­core, le taux d’uti­li­sa­tion des usines chi­miques dans le monde est dé­sor­mais re­ve­nu au plus haut, se­lon Exane AM, ce qui a per­mis des hausses de prix.

Ces der­niers mois, les groupes ont donc été nom­breux à pu­blier des ré­sul­tats en­cou­ra­geants, en dé­pit de la re­mon­tée des cours des ma­tières pre­mières et du pé­trole, qui créent des pres­sions sur les coûts.

Ar­ke­ma, le fleu­ron fran­çais, ne dé­voi­le­ra le bi­lan fi­nan­cier de l’an­née 2017 que le 22 fé­vrier, mais les chiffres dé­jà an­non­cés pour le troi­sième tri­mestre ont don­né le

ton. Sur ces trois mois, le groupe a en­gran­gé une tré­so­re­rie re­cord et af­fi­ché un bé­né­fice net cou­rant en hausse de 44 %. Son PDG, Thier­ry Le Hé­naff, pour­suit la trans­for­ma­tion du groupe vers la chi­mie de spé­cia­li­té (adhé­sifs…), moins gour­mande en ca­pi­taux, qui re­pré­sente au­jourd’hui les trois quarts de l’ac­ti­vi­té. Seule ombre au ta­bleau, la re­mon­tée de l’eu­ro, face aux autres de­vises, no­tam­ment au dol­lar, pé­na­lise for­cé­ment un peu Ar­ke­ma qui réa­lise les deux tiers de son chiffre d’af­faires en Amé­rique du Nord et en Asie.

L’en­vi­ron­ne­ment, mo­teur de crois­sance

Le troi­sième tri­mestre avait été moins spec­ta­cu­laire pour le géant belge Sol­vay. Très im­plan­té en France de­puis qu’il a ra­che­té Rho­dia en 2011, il a dé­çu la Bourse en ne re­le­vant pas ses ob­jec­tifs, dé­jà am­bi­tieux pour­tant. Mais au deuxième tri­mestre, son bé­né­fice s’était en­vo­lé de 18 %. Il a lui aus­si beau­coup chan­gé en quelques an­nées. Les deux tiers des ac­ti­vi­tés et la moi­tié de ses sa­la­riés n’étaient pas là il y a cinq ans.

Les bonnes nou­velles ne sont pro­ba­ble­ment pas ter­mi­nées. Se­lon Exane AM, les ef­forts en fa­veur de l’en­vi­ron­ne­ment ouvrent de nou­veaux mar­chés à ces groupes, bien pla­cés no­tam­ment pour pro­fi­ter de l’es­sor des voi­tures élec­triques et des bat­te­ries, ou sus­cep­tibles d’of­frir des ma­tières plas­tiques ca­pables d’al­lé­ger le poids des vé­hi­cules, des pan­neaux pho­to­vol­taïques, des so­lu­tions de construc­tion du­rable…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.