Le duo Pierre & Gilles ex­pose au MuMa

Ren­contre avec Pierre et Gilles, deux ar­tistes qui font es­cale, au MuMa. Leur ex­po­si­tion-évé­ne­ment Clair-obs­cur, pré­sen­tée dans le cadre de la ma­ni­fes­ta­tion Un été au Havre, est vi­sible jus­qu’au 20 août.

Le Havre infos - - LA UNE - Do­mi­nique Thié­ry

Icônes du pop art connues dans le monde en­tier, Pierre et Gilles, couple à la ville et sur la toile, en­chantent nos vies de­puis 40 ans avec leurs images hautes en cou­leurs. Pour la pre­mière fois, ils font es­cale au MuMa, pour une ex­po­si­tion évé­ne­ment, pré­sen­tée dans le cadre de la ma­ni­fes­ta­tion Un été auHavre, jus­qu’au 20 août. La ci­té, qui a vu naître Gilles, a ins­pi­ré leur oeuvre foi­son­nante où se mêlent lé­gè­re­té et gra­vi­té.

Un couple in­sé­pa­rable

Pierre et Gilles, c’est l’his­toire d’un coup de foudre dou­blé d’un coup de maître. De­puis leur ren­contre à Pa­ris en 1976, l’union de leurs pré­noms signe au­tant l’his­toire d’amour que l’oeuvre oni­rique dont le style unique est re­con­nais­sable entre tous. Le duo aime brouiller les pistes : à la fois gais et graves, dis­crets et au­da­cieux, pu­diques et pu­blics, Pierre, le pho­to­graphe et Gilles, le peintre, ont su conju­guer, en tech­ni­co­lor, leur plus belle part d’hu­ma­ni­té. « Il est des couples my­thiques que le monde en­tier connaît comme tels et qui sont in­sé­pa­rables dans la mé­moire col­lec- tive (…) Se ris­quer à par­ler de Pierre et Gilles, c’est évo­quer un de ces duos. Mais à la dif­fé­rence de Cas­tor et Pol­lux, leur my­tho­lo­gie est bien réelle : c’est la nôtre, celle de notre époque, avec ses cé­lé­bri­tés, ses exa­gé­ra­tions. Avec ses dou­leurs et ses in­ter­ro­ga­tions (…) De­puis que je les connais, ils sont pour moi deux vi­sages du Havre. » Tel est le mes­sage d’un fervent ad­mi­ra­teur, Pre­mier mi­nistre de sur­croît, Édouard Philippe, ve­nu inau­gu­rer, sa­me­di 27 mai, leur ré­tros­pec­tive riche d’une cen­taine d’oeuvres. « On avait en­vie d’ex­po­ser au Havre, mais ce que l’on nous pro­po­sait ne nous cor­res­pon­dait pas… C’est in­croyable que ce­la se passe pour les 500 ans de la ville ! », se ré­jouit Gilles. En quatre dé­cen­nies, le couple a ex­po­sé aux quatre coins du monde, de Pa­ris à New York en pas­sant par San Fran­cis­co, Séoul, Shan­ghai, Mos­cou ou Bruxelles, mais l’étape ha­vraise a la sa­veur d’une ma­de­leine de Proust, le bon­heur d’une malle à souvenirs. Gilles Blan­chard, né à Sainte-Adresse en 1953, a fait les Beaux-arts du Havre. Il res­te­ra mar­qué par l’at­mo­sphère des bars à ma­te­lots du quar­tier Saint-François et des cou­chers de so­leil sur la Manche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.