Cé­dric Cha­teau dans la course

Di­rec­teur du pôle es­poir voile de Nor­man­die, Cé­dric Cha­teau pren­dra le dé­part de la Tran­sat Jacques Vabre, pour la pre­mière fois, di­manche 5 no­vembre, au Havre. Il vo­gue­ra à bord d’un voi­lier Class 40, aux cô­tés d’Oli­vier Car­din.

Le Havre infos - - LA UNE - In­fos sur actu.fr/nor­man­die

Di­manche 5 no­vembre au­ra lieu le dé­part de la 13e édition de la Tran­sat Jacques Vabre, au Havre. Par­mi les 76 skip­pers pa­rés pour cette course exi­geante, qui re­lie­ra la Ci­té océane à Sal­va­dor de Ba­hia (Bré­sil), le Ha­vrais Cé­dric Cha­teau fe­ra sa pre­mière course, aux cô­tés du skip­per Oli­vier Car­din. Ils vo­gue­ront à bord du Class 40 Ré­gion Nor­man­die Ju­nior Se­nior by Ever­nex.

Quel ef­fet ce­la fait de par­ti­ci­per à sa pre­mière Tran­sat ? J’avais dé­jà fait une trans­at­lan­tique en 2015, à bord d’un ba­teau de 600 pieds, et avec un équi­page de 18 per­sonnes, pour re­lier Lan­za­rote à Gre­nade. Les con­di­tions étaient beau­coup plus fa­ciles qu’une Tran­sat Jacques Vabre, où il faut sortir de la Manche et du Golfe de Gas­cogne, et pas­ser le Pot au noir. Nous se­rons sur un plus petit ba­teau, qui se­ra aus­si plus in­con­for­table.

Comment s’est mon­té votre duo avec Oli­vier Car­din? La Ré­gion Nor­man­die est à l’ori­gine de ce bi­nôme : c’est elle qui a tout mis en place, et no­tam­ment un ap­pel à can­di­da­tures, pour choi­sir son skip­per. Oli­vier Car­din est un très bon ma­rin, et il m’a pro­po­sé de me joindre à l’aven­ture en fé­vrier der­nier.

« La peur de la casse »

Comment se pré­pare-t-on à quelques jours du dé­part ? La course a dé­jà com­men­cé, avec les pré­pa­ra­tifs et le bou­clage du bud­get. Le skip­per Brieuc Mai­son­neuve nous a prê­té son voi­lier il y a une ving­taine de jours, un ba­teau der­nière gé­né­ra­tion, car il ne peut pas par­ti­ci­per à la Tran­sat. C’est une su­per mon­ture. Nous nous sommes en­traî­nés des­sus et nous nous y sommes vite adap­tés.

Quels sont vos der­niers pré­pa­ra­tifs, avant le dé­part ? Avez-vous des craintes ? Nous avons bos­sé toute l’an­née pour être prêts. Nous n’al­lons pas nous char­ger au ni­veau phy­sique, pour ne pas par­tir fa­ti­gués, ou bles­sés. Notre crainte, c’est la casse du­rant la course. C’est tou­jours com­pli­qué de lâ­cher la poi­gnée des gaz, on ne veut pas être les seuls à ra­len­tir, on s’ob­serve entre concur­rents. Une casse pour­rait être pé­na­li­sante. V.G.

Cé­dric Cha­teau et Oli­vier Car­din, pa­rés pour la Tran­sat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.