L’école pion­nière pour les tout-pe­tits

Le Journal d'Abbeville - - La Une - JR.

Pe­tits nou­veaux. En cette ren­trée sco­laire l’école cro­tel­loise, di­ri­gée par Guillaume Briche, met en oeuvre un nou­veau dis­po­si­tif qui vise à ac­cueillir les tout-pe­tits. Une vo­lon­té de l’Édu­ca­tion na­tio­nale qui pro­meut dé­sor­mais l’ac­cueil à l’école dès le plus jeune âge, en par­ti­cu­lier pour les éco­liers des éta­blis­se­ments clas­sés en Zone d’Édu­ca­tion prio­ri­taire (ZEP) tels que ce­lui du Cro­toy. Une pre­mière dans le sec­teur qui a re­çu un très bon ac­cueil au­près de la po­pu­la­tion puisque pour cette pre­mière ren­trée, la classe des 2-3 ans ne compte pas moins de 16 élèves par­mi les 170 ré­par­tis sur huit classes au sein du Re­grou­pe­ment Pé­da­go­gique Concen­tré (RPC) de la com­mune. Eme­line Grar­del, ins­pec­trice de cir­cons­crip­tion qui suc­cède à Anne Phi­lippe par­tie pour la ré­gion pa­ri­sienne, avait ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion de Claude Her­tault, pré­sident de l’in­ter­com­mu­na­li­té en charge des af­faires sco­laires, pour une vi­site des lieux.

Prio­ri­té à l’ac­cès à la Culture et au lan­gage

Cette der­nière, en poste ces deux der­nières an­nées sur la ré­gion de Mont­di­dier, fé­li­ci­tait cette ini­tia­tive « pour per­mettre le plus tôt pos­sible un lien entre les fa­milles et le mi­lieu sco­laire, et pour fa­mi­lia­ri­ser les en­fants dès le plus jeune avec l’uni­vers de l’école, l’ap­pren­tis­sage, l’ac­cès à la Culture et le per­fec­tion­ne­ment du lan­gage qui est main­te­nant une vraie prio­ri­té sco­laire ». Se­lon la res­pon­sable de l’Édu­ca­tion Na­tio­nale, « cette classe n’a pas vo­ca­tion à dé­pas­ser 18 élèves ». Lors de la der­nière an­née sco­laire, l’école cro­tel­loise avait dé­jà ac­cueilli 23 tout-pe­tits, « le prin­cipe de la liste d’at­tente manque d’équi­té dans le trai­te­ment des fa­milles à mon sens » ex­plique Guillaume Briche qui signe sa trei­zième ren­trée au Cro­toy, « sur­tout lors­qu’on est en ZEP. Cette classe donne les moyens d’ac­cueillir en­core mieux les tout-pe­tits, et pousse à neuf le nombre d’en­sei­gnants. Cette mise en place ré­pond à une de­mande des pa­rents, des moyens ma­té­riels bien pré­sents… Et puis l’école du Cro­toy bé­né­fi­cie d’un très bon bouche-à-oreille, ce qui de­meure la meilleure illustration que l’en­sei­gne­ment et l’ac­cueil y sont de qua­li­té ».

Cette sec­tion de « pré­ma­ter­nelle » pro­pose un ac­cueil la carte, « il y a un pro­jet pé­da­go­gique comme dans les autres classes, des mo­da­li­tés ho­raires souples. Il s’agit de s’adap­ter le plus pos­sible aux be­soins des en­fants » no­tait Eme­line Grar­del.

Sur l’in­ter­com­mu­na­li­té du Pon­thieu-Mar­quen­terre, Claude Her­tault se fé­li­ci­tait aus­si du coup d’en­voi du chan­tier de construc­tion du RPC de Gues­chart, « et de ce­lui de Vron en fin d’an­née » se­lon le pré­sident lui-même. Serge Por­quet, ad­joint au maire, sa­luait une ren­trée qui s’est bien pas­sée et ex­cu­sait ma­dame le maire, et Gé­ral­dine Cha­maillard, ad­jointe et vi­ce­pré­si­dente de l’in­ter­com­mu­na­li­té.

Pre­mière vi­site d’Eme­line Grar­del à l’école du Cro­toy, avec Claude Her­tault, pré­sident de l’in­ter­com­mu­na­li­té

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.