L’US Ab­be­ville sort par la pe­tite porte Stade Saint-Frères de Rou­vroy.

In­of­fen­sifs en at­taque, fé­briles en dé­fense, les joueurs de l’U.S Ab­be­ville ont été éli­mi­nés sans gloire de la coupe de France par une équipe in­fé­rieure sur le pa­pier mais bel et bien su­pé­rieure sur le ter­rain. Pas ras­su­rant avant le der­by contre le SC Ab

Le Journal d'Abbeville - - Sports - Y. De­facque

Après avoir réa­li­sé une su­perbe sai­son et man­qué de peu la mon­tée en ligue la sai­son der­nière, l’U.S Ab­be­ville état vi­si­ble­ment en­core en va­cances ce week-end…

Pour le compte du 3e tour de la coupe de France, les joueurs de Jean-Louis Plan­quart (D1) re­ce­vaient Ni­bas/Fres­sen­ne­ville qui évo­luent une di­vi­sion en des­sous des Ab­be­vil­lois. Fa­vo­ris sur le pa­pier, les lo­caux ont bien dé­bu­té la ren­contre en se créant de mul­tiples oc­ca­sions pen­dant la pre­mière mi-temps.

Mais les at­ta­quants ab­be­vil­lois n’ont pa­ra­doxa­le­ment pas réus­si à in­quié­ter le gar­dien vi­si­teur. Des passes man­quées, des « tri­co­tages » in­utiles à l’abord de la sur­face et des joueurs ne pre­nant pas la dé­ci­sion de frap­per au but… Alors qu’ils au­raient pu et dû me­ner d’au moins trois buts à la mi-temps, c’est Ni­bas/ Fres­sen­ne­ville qui re­tourne aux ves­tiaires en me­nant au score.

À la 42e mi­nute, sur leur pre­mière oc­ca­sion, les vi­si­teurs dé­bloquent la marque sur un tir presque ano­din des 20 mètres de De­la­bie qui passe sous les bras du gar­dien ab­be­vil­lois (0-1). Stu­peur der­rière la main cou­rante et rage sur le banc ab­be­vil­lois. Juste avant la mi-temps, les lo­caux sont tour près d’éga­li­ser mais là en­core San­gare qui se pré­sente seul de­vant le gar­dien n’ar­rive même pas à ca­drer sa frappe qui re­bon­dit mol­le­ment sur la pe­louse.

En se­conde pé­riode, on re­prend les mêmes et on re­com­mence avec des Ab­be­vil­lois qui n’ar­rivent pas à construire ce jeu qui leur avait réus­si la sai­son pas­sée. Ti­mo­rés et amorphes,

les joueurs de J-L Plan­quart su­bissent tan­dis que les vi­si­teurs sont en pleine confiance. À la 48e mi­nute, Ni­bas/Fres­sen­ne­ville manque de dou­bler la mise, le gar­dien Maxime Her­vet est bien se­con­dé par son po­teau.

Un pe­nal­ty par­tout

Mais ce n’était que par­tie re­mise. Peu avant l’heure de jeu, les vi­si­teurs ré­cu­pèrent le bal­lon suite à une nou­velle mau­vaise passe ab­be­vil­loise. Un ca­deau dont ne se prive pas l’USNF pour me­ner 0-2.

Vexés, les Ab­be­vil­lois re­partent à l’as­saut des buts et à la 81e mi­nute, Al­lan Le­vêque est cro­che­té dans la sur­face. Le pe­nal­ty est sif­flé par l’ar­bitre Jé­rôme Ko­walc­zuk que trans­forme lui-même l’Ab­be­vil­lois vic­time de la faute (1-2). On se dit alors qu’Ab­be­ville va tout

faire pour éga­li­ser et ar­ra­cher les pro­lon­ga­tions.

Mais les Ab­be­vil­lois n’étaient vrai­ment pas dans un bon jour. À trois mi­nutes du coup de sif­flet fi­nal, les vi­si­teurs ont rui­né tout es­poir cô­té US. Sur une énième passe ra­tée, la dé­fense ab­be­vil­loise se fait de nou­veau sur­prendre. Une ac­cé­lé­ra­tion et un grand pont cô­té Ni­bas/ Fres­sen­ne­ville contre une faute dans la sur­face cô­té Ab­be­ville : pe­nal­ty lo­gique pour les vi­si­teurs que trans­forme De­la­bie si­gnant un dou­blé et la qua­li­fi­ca­tion des siens pour le 4e tour.

Pas de jeu de maillots pro­mis au qua­li­fié pour l’U.S Ab­be­ville qui va de­voir se re­prendre pour la re­prise du cham­pion­nat ce week-end.

La dé­fense de Ni­bas/Fres­sen­ne­ville a pris le des­sus sur des Ab­be­vil­lois inef­fi­caces

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.