DES BECS CROI­SÉS PERROQUET

Le Journal d'Abbeville - - Nature -

De­puis la mi-oc­tobre des Becs croi­sés perroquet sont ob­ser­vés dans les pi­nèdes du Mar­quen­terre. Seules une di­zaine de don­nées sont connues pour la France pour cet oi­seau. Cette es­pèce passe plus in­aper­çue du fait qu’elle res­semble for­te­ment au Bec croi­sé des sa­pins plus cou­rant en mi­gra­tion voir en ni­di­fi­ca­tion sur notre lit­to­ral. Il s’en dis­tingue par son bec plus fort et sa tête plus vo­lu­mi­neuse et sur­tout par ses cris dif­fé­rents. Il niche dans les grandes fo­rêts de co­ni­fères de Scan­di­na­vie et de la Bal­tique où il est plu­tôt sé­den­taire. Les rares don­nées fran­çaises sont liées à des phé­no­mènes d’in­va­sions du fait d’une conjonc­ture entre des ef­fec­tifs im­por­tants en Eu­rope du nord et un manque de nour­ri­ture, phé­no­mène bien connu pour des es­pèces comme les mé­sanges, pics ou bou­vreuils si­bé­riens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.