Hu­bert Se­ré ré­écrit la chasse

Pro­fes­seur dans un ly­cée hô­te­lier de mé­tier, Hu­bert Se­ré, ha­bi­tant de Saint-Maxent, s’est pris au jeu de la plume et vient de sor­tir son deuxième ro­man.

Le Journal d'Abbeville - - Baie De Somme Sud -

Hu­bert Se­ré ne se pré­des­ti­nait pas à l’écri­ture. « Tout est par­ti d’un pa­ri avec un ami qui écrit. Je vou­lais lui mon­trer que je pou­vais aus­si, et je me suis pris au jeu », ra­conte-t-il. Et deux ans après la sor­tie du pre­mier tome de « La Bauge en­chan­tée », le voi­ci qui vient de pu­blier le tome deux.

Un ro­man dé­jan­té

« C’est un livre as­sez san­glant, par­fois très drôle, par­fois dra­ma­tique. C’est un pe­tit peu dé­jan­té », af­firme l’au­teur. Le fil conduc­teur des deux ro­mans est la re­cherche de la bauge en­chan­tée pour en res­sor­tir plein de grâce comme la du­chesse. « Pour les plus lit­té­raires, le livre est un pa­na­ché entre du Mau­rice Ge­ne­voix et du Ra­be­lais », dé­crit l’au­teur. Et c’est aus­si l’avis de Eli­sa­beth Gil­lion, jour­na­liste. Après avoir re­lu son livre, celle-ci trouve que « Se­ré ose in­ven­ter une his­toire lou­foque, bi­zarre, tru­cu­lente, dans un style à la Ra­be­lais ».

Hu­bert Se­ré est pro­fes­seur de droit et d’économie au ly­cée hô­te­lier d’Amiens, mais est éga­le­ment vice-pré­sident de la Fé­dé­ra­tion des chas­seurs de la Somme. « Je ne veux pas qu’on pense que mon livre parle de la chasse. Ça la concerne, certes, mais au­cun ani­mal ne meurt de­dans, c’est même plu­tôt l’in­verse », sou­ligne-t-il.

Les deux livres se com­posent de vingt cha­pitres cha­cun et il n’est pas for­cé­ment né­ces­saire d’avoir lu le pre­mier pour se lan­cer dans la lec­ture du se­cond, bien que l’au­teur le re­com­mande tout de même.

Un voyage

Se­lon lui, le fait d’être trans­por­té dans les pay­sages et de pou­voir si­tuer l’his­toire dans le temps et géo­gra­phi­que­ment fait la force de ses ro­mans. Lui le voit dans de vastes do­maines mais ce n’est pas le cas de tous les lec­teurs. « Une amie m’a même dit qu’elle sen­tait des odeurs en li­sant des pas­sages », s’amuse l’au­teur.

Au­to­di­dacte, Hu­bert Se­ré a éga­le­ment au­toé­di­té son ro­man. « J’écris à l’an­cienne, je n’ai pas d’or­di­na­teur. Heu­reu­se­ment qu’on m’a ai­dé pour le re­trans­crire en­suite », ex­plique Hu­bert Se­ré. Ses livres sont éga­le­ment illus­trés, c’est Ga­brielle Bel­le­bouche qui s’est oc­cu­pée des des­sins. « C’est un beau livre d’as­pect, il pour­rait être ache­té rien que pour ça », plai­sante l’au­teur.

Un troi­sième tome ?

Après deux livres sur la même his­toire, une ques­tion vient tout na­tu­rel­le­ment, y au­ra-t-il une suite ? « On me la ré­clame, on me dit que je ne peux pas fi­nir là des­sus, et c’est vrai que j’y pense », af­firme l’écri­vain. Alors, mieux vaut sur­veiller les li­brai­ries dans les mois à ve­nir.

Les ro­mans se trouvent dans plu­sieurs li­brai­ries du sec­teur. Les livres sont donc éga­le­ment com­man­dables par mail à l’adresse : hsere@fdc80.com.

Timothée Pe­tit­jean

Hu­bert Se­ré a sor­ti la suite de son pre­mier ro­man « La Bauge en­chan­tée ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.