La vague ma­cro­niste ba­laie tout

Le Journal de Gien - - Elections législatives - FRAN­ÇOIS BAS­LEY

Dé­pu­tés sor­tants en dif­fi­cul­té ou éli­mi­nés, taux de par­ti­ci­pa­tion proche des 50 % : en tête par­tout, les can­di­dats de La Ré­pu­blique en marche ont un pied au Pa­lais-Bour­bon.

■ Le raz­de­ma­rée de La Ré­pu­blique en marche, dans le sillage de l’état de grâce du pré­sident Em­ma­nuel Ma­cron, n’a pas épar­gné la ré­gion. Di­manche, lors du pre­mier tour des élec­tions lé­gis­la­tives, de la Pui­saye au Sul­lias, du Cher nord au Gâ­ti­nais, les can­di­dats du par­ti ter­minent le pre­mier tour en tête. Et se qua­li­fient tous pour le se­cond, di­manche. Ici comme ailleurs en France, dans un contexte de forte abs­ten­tion puis­qu’elle at­teint, voire dé­passe les 50 %, les can­di­dats ma­cro­nistes se re­trouvent en po­si­tion très fa­vo­rable. Ils peuvent ac­cé­der au Pa­lais­Bour­bon, eux qui ont sai­si l’op­por­tu­ni­té de sur­fer sur une vague très por­teuse et dé­vas­ta­trice pour les par­tis tra­di­tion­nels.

Du coup, les dé­pu­tés sor­tants et can­di­dats se re­trouvent en fâ­cheuse pos­ture. Voire ex­clus : c’est le cas de la so­cia­liste Va­lé­ rie Corre dans la sixième cir­cons­crip­tion du Loi­ret. Quant au Front na­tio­nal, an­cré dans la cam­pagne de­puis plu­sieurs ren­dez­vous élec­tifs, il se­ra absent d’un deuxième tour ré­su­mé à des duels, mal­gré des scores la plu­part du temps proches des 20 %.

Dans la troi­sième cir­cons­crip­tion, Claude de Ga­nay (LR, 23,6 %) se trouve en grande dif­fi­cul­té. Ji­han Chel­ly (REM) le de­vance de près de 12 points (35,4 %). « Il me reste à convaincre les abs­ten­tion­nistes. Moi, je reste fi­dèle à mes idées de droite », dé­cla­rait le dé­pu­té sor­tant sur sa page Fa­ce­book di­manche soir. « Ce n’est pas une vic­toire mais ar­ri­ver en tête au pre­mier tour, c’était l’ob­jec­tif. Rien n’est joué », af­fir­mait Ji­han Chel­ly, pru­dente, éga­le­ment sur sa page Fa­ce­book. Charles de Ge­vi­gney, se­cré­taire dé­par­te­men­tal du FN ne se qua­li­fie pas, mal­gré ses presque 7.000 voix.

Par­ti­ci­pa­tion et re­port de voix

Score plus ser­ré en re­vanche dans la qua­trième cir­cons­crip­tion du Loi­ret. La ma­cro­niste Mé­lu­sine Har­lé vire en tête avec 28,6 % des votes ex­pri­més, de­vant le sor­tant JeanPierre Door (LR) mais avec 5 % seule­ment d’avance. Quels re­ports de voix, pour qui, dans un deuxième tour dé­jà ré­pu­té à la par­ti­ci­pa­tion moindre ?

Dans la sixième, exit la dé­pu­tée sor­tante Va­lé­rie Corre, ex­clue dès le pre­mier tour comme nombre de ses col­lègues so­cia­listes. Pour seule­ment 355 voix, soit 1 %… Ri­chard Ra­mos (MoDem, REM, 35,4 %) ca­ra­cole en tête avec le double des votes ob­te­nu par sa pour­sui­vante Alexan­drine Le­clerc (UDI­LR, 17 %). Au­tour de 10 %, France in­sou­mise et Front na­tio­nal sont très proches.

Dans la pre­mière cir­cons­crip­tion du Cher, même ré­sul­tat très pro­met­teur pour Fran­çois Co rm i e r­B ou­li­geon (LREM, 36,3 %), lar­ge­ment de­vant Wla­di­mir d’Or­me­son (LR, 20,7 %) pour­tant dau­phin dé­si­gné d’Yves Fro­mion. Dans la pre­miè­ re cir­cons­crip­tion de la Nièvre, Gaë­tan Gorce (PS, 13 %) ne réus­sit pas son pa­ri et est éli­mi­né dès le pre­mier tour. Perr ine Gour­let (REM), de­vant avec 34,8 % de­vance la fron­tiste Pau­line Vi­gne­ron (15,9 %).

Dans la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Yonne en re­vanche, rien n’est joué : si le ma­cro­niste Pau­lo Da Sil­va Mo­rei­ra ter­mine en tête avec 33,8 %, le dé­pu­té sor­tant Guillaume Lar­ri­vé reste en em­bus­cade à 5 points, avec moins de 2.000 voix de re­tard. Là, plus en­core qu’ailleurs, comp­te­ront deux don­nées : la par­ti­ci­pa­tion et le re­port de voix.

Le maire de Gien Ch­ris­tian Bou­leau a su­per­vi­sé le dé­pouille­ment au centre ad­mi­nis­tra­tif di­manche soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.