Une cen­taine de postes à pour­voir chez Mon­san­to

Le Journal de Gien - - Le dossier du JdG - RÉ­MI BICHON

De juillet à oc­tobre, Mon­san­to offre 100 postes de sai­son­niers pour tra­vailler dans ses serres à Au­try-leC­hâ­tel.

■ Le job sai­son­nier consiste à fé­con­der, émas­cu­ler, cueillir ou en­tre­te­nir les plants de to­mates, de poi­vrons, de pi­ments et d’au­ber­gines que le géant Mon­san­to fait pous­ser sous ses huit hec­tares de serres pour y ré­col­ter non pas des lé­gumes mais des graines.

Sup­por­ter la cha­leur et l’hu­mi­di­té

Ka­rine et Cas­sandre de l’agence Man­po­wer de Gien, man­da­tée par Mon­san­to, confirment que le bou­lot est par­ti­cu­lier : « Il faut sup­por­ter la cha­leur et l’hu­mi­di­té, ne pas être

al­ler­gique au pol­len, ni

avoir le ver­tige car on est

ame­né à tra­vailler en

hau­teur ».

Pour évi­ter les trop grosses cha­leurs de l’après­mi­

di, les ho­raires ont été

amé­na­gés de 6 h 15 à

13 h 15, du lun­di au ven­ dre­di, avec par­fois du tra­vail le sa­me­di ma­tin.

De­vant la dif­fi­cul­té de trou­ver 100 per­sonnes, Pôle em­ploi a lan­cé l’idée d’un job da­ting jeu­di 8 juin dans ses lo­caux après un en­voi par SMS aux de­man­deurs d’em­plois.

Le co­voi­tu­rage, une so­lu­tion éco­no­mique

Seule­ment 38 per­sonnes ont ré­pon­du à l’ap­pel et 18 ont été réel­le­ment in­té­res­sées et re­te­nues par les deux re­cru­teuses. Comme Aby­guaël, 20 ans, qui avait fait le dé­pla­ce­ment de­puis Au­bi­gny­sur­Nère.

« Je n’ai plus de tra­vail de­puis le 20 mars », ex­plique celle qui est ti­tu­laire d’un bac d’aide à la per­sonne et qui n’a rien re­trou­vé dans son do­maine de­puis cette date.

L’agence Man­po­wer d’Au­bi­gny lui avait si­gna­lé ce job da­ting. « Une amie a tra­vaillé chez Mon­san­to », ajoute­t­elle. L’ho­raire ma­ti­nal ne l’ef­fraie pas.

Et le dé­pla­ce­ment d’une ving­taine de ki­lo­mètres tous les jours à Gien ne la re­bute pas non plus : « j’ai une voi­ture ». « Et je suis dé­jà ve­nue tra­vailler en in­té­rim à Gien à la SOGIPAC », ajoute­t­elle.

Les re­cru­teuses de Man­po­wer pré­cisent d’ailleurs que de nom­breux sa­la­riés chez Mon­san­to pra­tiquent le co­voi­tu­rage.

Quant au job, il convient aus­si bien aux femmes qu’aux hommes, la gent féminine ayant été par le pas­sé lar­ge­ment ma­jo­ri­taire dans ce tra­vail mé­ti­cu­leux.

Aby­guaël (à gauche) a ren­con­tré Ka­rine, de l’agence Man­po­wer, lors du job da­ting or­ga­ni­sé par Pôle em­ploi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.