La ca­serne de gen­dar­me­rie aux Mon­toires se pré­cise

Le Journal de Gien - - Gien - RÉ­MI BICHON

Le pro­jet de la fu­ture ca­serne de gen­dar­me­rie dans les Mon­toires fait son che­min dou­ce­ment mais sû­re­ment. Avec à la clé, la dé­mo­li­tion des tours des Mé­sanges à la fin 2018.

■ C’était un préa­lable de la gen­dar­me­rie à la fu­ture ca­serne dans les Mon­toires, le pro­jet ne pour­rait voir le jour sur l’em­pla­ce­ment des deux an­ciennes tours de la rue Jules­Cé­sar que si les deux tours des Mé­sanges voi­sines étaient dé­mo­lies.

Un pro­jet de ca­serne à 10 mil­lions d’eu­ros

Pas ques­tion en ef­fet pour les gen­darmes dé­lo­ca­li­sés dans cette zone sen­sible que des lo­ca­taires aient vue sur leurs al­lées et ve­nues dans leur ca­serne.

Le voeu a été exau­cé par Lo­gem­Loi­ret qui après la dé­mo­li­tion en fé­vrier 2016 des tours des 54 et 56 rue Jules­Cé­sar va dé­mo­lir les deux tours de la rue des Mé­sanges qui abrite 70 lo­ge­ments. « Les lo­ca­taires ont été in­for­més et leur re­lo­ge­ment a dé­bu­té, ma­jo­ri­tai­re­ment sur Gien », in­dique Oli­vier Pas­quet, le di­rec­teur de Lo­gem­Loi­ret. Si le ca­len­drier de re­lo­ge­ment est te­nu, les tra­vaux de dé­mo­li­tion pour­raient dé­mar­rer fin 2018 dé­but 2019.

« Cette ca­serne de gen­dar­me­rie, entre les lo­caux tech­niques, les ga­rages et les lo­ge­ments, c’est un pro­jet de 10 mil­lions d’eu­ros qui par­ti­cipe au re­nou­vel­le­ment du quar­tier », ajoute le di­rec­teur en évo­quant le pro­jet de ré­no­va­tion glo­bale des Mon­toires dans le cadre de l’ANRU.

À ce pro­pos, une étude com­plé­men­taire a été de­man­dée par l’ANRU sur le quar­tier et no­tam­ment le de­ve­nir de l’en­semble des Mouettes et Rouge­Gorge. C’est à la ren­trée de sep­tembre que l’on de­vrait en connaître un peu plus sur le fu­tur chan­tier de ré­ha­bi­li­ta­tion de ce sec­teur.

La dé­mo­li­tion de la Sau­laie se fait at­tendre

Du cô­té de la Sau­laie, alors que l’on an­non­çait pour fin 2015 la dé­mo­li­tion des pe­tites bâ­tisses et des deux im­meubles, les 40 lo­ge­ments de plain­pied et les 38 lo­ge­ments col­lec­tifs sont tou­jours de­bout, avec quelques in­tru­sions à la clé.

Lo­gem­Loi­ret avait an­non­cé dès 2013 la re­cons­truc­tion sur site d’une qua­ran­taine de pa­villons in­di­vi­duels. Au­jourd’hui le désa­mian­tage n’est tou­jours pas réa­li­sé mais « les en­tre­prises sont choi­sies » pré­cise Oli­vier Pas­quet. Le bailleur so­cial tra­vaille aus­si à la fu­ture dé­mo­li­tion. Quant à an­non­cer une date de re­cons­truc­ tion, Lo­gem­Loi­ret ne s’avance pas : « il ne fau­drait pas dés­équi­li­brer l’offre de lo­ge­ment sur Gien », as­sure Oli­vier Pas­quet. Car mal­gré la dis­pa­ri­tion de cen­taines de lo­ge­ments du bailleur so­cial (Champs de la ville, Mon­toires et Cé­sar), « la va­cance des lo­ge­ments sur Gien est de 10 %, 5 % chez nous » com­mente Oli­vier Pas­quet.

Le re­lo­ge­ment des ha­bi­tants des deux tours des Mé­sanges a dé­bu­té afin d’en­vi­sa­ger une dé­mo­li­tion à la fin 2018 pour lais­ser la place à la ca­serne de gen­dar­me­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.