Nou­vel ap­pel à la concer­ta­tion

Le Journal de Gien - - Gien - RÉ­MI BICHON

Après le col­lec­tif rue LouisB­lanc, c’est le col­lec­tif du centre-ville qui ap­pelle à une concer­ta­tion pu­blique sur les tra­vaux en ville.

■ Mar­di 6 juin, le col­lec­tif ci­toyen pour le centre­ville de Gien est né dans la li­gnée du col­lec­tif de la rue Louis­Blanc (voir notre édi­tion pré­cé­dente) avec à sa tête trois co­or­di­na­trices, Jes­si­ca Latte, Va­lé­rie Bar­rouh et Na­tha­lie La­grange, par ailleurs pré­si­dente de la FNATH.

Le per­mis d’amé­na­ger ré­exa­mi­né de­vant la jus­tice en sep­tembre ?

En pré­am­bule à cette réunion à la­quelle as­sis­taient une ving­taine de per­sonnes, Pas­cale Ama­dou­Ro­main a rap­pe­lé que la juge du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif, qui avait re­ca­lé le col­lec­tif rue Louis­Blanc sur l’ur­gence à sta­tuer du dos­sier, n’avait pas ca­ché avoir dé­ce­lé de nom­breuses ir­ré­gu­la­ri­tés dans le dos­sier, pro­met­tant une au­dience ra­pide sur le fond. « La clô­ture de l’ins­truc­tion se­rait fixée au 14 juin, ce qui lais­se­rait sous en­tendre une au­dience à l’au­tomne », confiai­telle.

« Il est im­por­tant de se fé­dé­rer, ça vaut le coup d’être plus fort, on va être écou­té » ajou­tait­e lle, Ch­ris­telle de Cré­miers, l’élue d’op­po­si­tion es­ti­mant « qu’il est en­core temps de faire une concer­ta­tion pu­blique avec de vraies réunions de tra­vail ». Et l’élue de rap­pe­ler « que nous sommes tous pour des tra­vaux en centre­ville ».

Xa­vier Ber­the­lot de la Mai­son de la Presse, s’est in­ter­ro­gé sur le rôle de l’ACA dans ce dos­sier, rap­pe­lant qu’au­cun com­mer­çant n’avait vu pas­ser de dos­sier sur le dé­dom­ma­ge­ment an­non­cé par le maire en mars der­nier.

Il a par ailleurs confir­mé la baisse no­table de fré­quen­ta­tion de ses sous­ dé­pôts de presse, preuve de la dé­ser­ti­fi­ca­tion du centre­ville. « Pour­rait­on avoir les chiffres de la fré­quen­ta­tion du par­king Anne de Beau­jeu, car si elle n’a pas aug­men­té, c’est très in­quié­tant », es­time le com­mer­çant.

Isa­belle Rou­leux, (Aro­ma centre, rue Gam­bet­ta) voit des Gien­nois ve­nir à son ma­ga­sin de Bonnée faute de pou­voir se sta­tion­ner à Gien, dé­plo­rant la sup­pres­sion des 77 places de sta­tion­ne­ment à ve­nir.

De son cô­té, Cé­cile Fran­chi­na, d’Un­de­mo­dable, n’a pas man­qué de dé­non­cer la ver­ba­li­sa­tion entre 12 et 14 heures en zone bleue, cer­tains clients s’étant fait ver­ba­li­ser pour avoir dé­pas­sé les 20 mi­nutes de sta­tion­ne­ment quai Joffre. Par ailleurs, l’an­nonce de l’abat­tage des pla­tanes de­vrait ap­por­ter de l‘eau au mou­lin du col­lec­tif au vu des ré­ac­tions.

Le bu­reau avec de gauche à droite, Ch­ris­telle de Cré­miers, Jes­si­ca Latte, Na­tha­lie La­grange, Va­lé­rie Ba­rouh et Pas­cale Ama­dou-Ro­ma­nin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.