Pia­no et ma­rim­ba unis

Le Journal de Gien - - Gien -

■ Di­manche après­mi­di, le fes­ti­val de mu­sique de Sul­ly et du Loi­ret fai­sait étape à Gien. Ain­si près de deux cents per­sonnes ont pu as­sis­ter au concert de la per­cus­sion­niste Vas­si­le­na Se­ra­fi­mo­va et du pia­niste Tho­mas Enh­co don­né à l’église Sain­teJeanne­d’Arc.

Les deux ar­tistes ont al­ter­né entre grands thèmes clas­siques tels que Bach ou Mo­zart, com­po­si­tions per­son­nelles, im­pro­vi­sa­tions et chants tra­di­tion­nels bul­gares, pays de nais­sance de Vas­si­le­na Se­ra­fi­mo­va. Leur pre­mier al­bum « Fu­nam­bules » est sor­ti l’an­née der­nière mais ils forment de­puis sept ans un duo ori­gi­nal à la croi­sée des genres, entre clas­sique, jazz et in­fluences contem­po­raines. Tho­mas Enh­co est un membre de la grande fa­mille Ca­sa­de­sus. Il a été bai­gné dans la mu­sique clas­sique avant de choi­sir le jazz et l’im­pro­vi­sa­tion et d’être élu en 2013, ré­vé­la­tion de l’an­née aux Vic­toires du jazz.

Vas­se­li­na Se­ra­fi­mo­va a dé­bu­té par le vio­lon avant de se tour­ner vers les per­cus­sions. Dans sa Bul­ga­rie na­tale elle est for­mée par l’école russe et in­tègre le ma­rim­ba à sa cul­ture clas­ sique. Di­manche, elle a pu dé­voi­ler l’en­semble des pos­si­bi­li­tés qu’offre cet ins­tru­ment mé­con­nu, sorte de xy­lo­phone afri­cain très ré­pan­du en Amé­rique la­tine et aux Ca­raïbes. Les to­na­li­tés des deux ins­tru­ments se sont mé­lan­gées pour don­ner nais­sance à une mu­sique apai­sante et aé­rienne à la­quelle sont par­fois ve­nues se mê­ler les voix des deux mu­si­ciens­fu­nam­bules.

Vas­si­le­na Se­ra­fi­mo­va au ma­rim­ba et Tho­mas Enh­co au pia­no ont joué, dans le cadre du fes­ti­val de mu­sique de Sul­ly.

Plus de 200 per­sonnes ont as­sis­té au concert de Vas­si­le­na Se­ra­fi­mo­va et de Tho­mas Enh­co à l’église de Gien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.