La SPA se re­lève un peu

Le Journal de Gien - - Gien -

■ La So­cié­té Pro­tec­trice des Ani­maux (SPA) du Gien­nois te­nait ses tra­di­tion­nelles portes ou­vertes tout au long du week­end der­nier au re­fuge de La Fon­taine. Sous un temps es­ti­val, les sa­la­riés et bé­né­voles de la struc­ture, qui as­surent le re­cueil et les soins des ani­maux aban­don­nés, ont re­çu les vi­si­teurs pour ex­pli­quer leurs ac­tions et les dé­marches pour en­tre­prendre une adop­tion. « Nous ar­ri­vons dans une pé­riode cru­ciale où les aban­dons se mul­ti­plient entre ceux qui partent en va­cances et ceux qui veulent se dé­bar­ras­ser de leur ani­mal » ex­pli­quait Na­tha­lie Bu­cher, pré­si­dente de l’as­so­cia­ tion. La SPA de Gien, dont les dif­fi­cul­tés éco­no­miques ont al­té­ré l’ac­ti­vi­té pen­dant de nom­breux mois, re­prend quelque peu du poil de la bête : « Fi­nan­ciè­re­ment, la struc­ture va mieux avec un ac­cueil plus im­por­tant puisque nous avons 45 chiens et une quin­zaine de chats. Nous avons trois sa­la­riés à temps plein, les sou­tiens lo­caux des par­ti­cu­liers et des as­so­cia­tions ont été es­sen­tiels à ce re­nou­veau bien que la si­tua­tion reste fra­gile et que nous de­vons conti­nuer à dé­ve­lop­per des ac­ti­vi­tés pour com­plé­ter notre bud­get. De plus, nous avons re­noué un dia­logue construc­tif avec la mu­ni­ci­pa­li­té de Gien ».

Sa­la­riés et bé­né­voles ont ac­cueilli de nom­breux vi­si­teurs le week-end der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.