Le chien ne ve­nait pas de la SPA lo­cale p.

Le Journal de Gien - - La semaine Sucrée-Salée -

■ Nous évo­quions dans notre pré­cé­dente édi­tion le drame qui s’est dé­rou­lé il y a une quin­zaine de jours dans une ha­bi­ta­tion de Saint­Gon­don. En ef­fet, un dogue des Ca­na­ries avait griè­ve­ment mor­du un jeune ado­les­cent et sa mère, les bles­sures au vi­sage et au bras né­ces­si­tant le trans­port en ur­gence des vic­times au CHRO de La Source.

Par ailleurs, il était in­di­qué dans l’ar­ticle, au condi­tion­nel, que ce chien « au­rait été pla­cé là, en fa­mille d’ac­cueil, par la SPA de Gien ». C’est ce que de nom­breux témoins nous ont si­gna­lés, le maire ajou­tant, tou­jours au con­ di­tion­nel, que ce mo­losse « pour­rait être ce­lui de l’ex­c om­pa­gnon de la ma­man ». De son cô­té, la gen­dar­me­rie, ren­con­trée sur place, n’a pas vou­lu com­mu­ni­quer.

Quoi qu’il en soit, la SPA du Gien­nois a for­mel­le­ment dé­men­ti le pla­ce­ment de l’ani­mal par ses soins. Dont acte. Il sem­ble­rait tou­te­fois, se­lon cer­taines sources, que ce chien pro­vienne bien d’une SPA (donc autre que celle de Gien), via une as­so­cia­tion. Il au­rait été pla­cé dans cette fa­mille une di­zaine de jours au­pa­ra­vant. La mère de l’ado­les­cent n’a pas confir­mé cette ver­sion pour l’ins­tant.

(PHO­TO D’ILLUS­TRA­TION)

Le chien était un dogue des Ca­na­ries comme ci-des­sus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.