La vi­déo­pro­tec­tion ar­rive en ville p.

Le Journal de Gien - - La semaine Sucrée-Salée - DA­NIEL BER­TON

La mise en place des ca­mé­ras de sé­cu­ri­té est en cours de­puis la mi­mars sur la com­mune. La ville se­ra dé­sor­mais maillée par un ré­seau de vi­déo­pro­tec­tion do­té d’une bonne ving­taine de ca­mé­ras fixes. Les ca­mé­ras se­ront ré­par­ties sur les points stra­té­giques de la com­mune.

Des soins par­ti­cu­liers ont été ap­por­tés au mo­ment de la mise en place des ap­pa­reils avec un flou­tage dy­na­mique ga­ran­tis­sant no­tam­ment que les ca­mé­ras ne puissent pas s’im­mis­cer dans les lieux privés et la pré­ser­va­tion de l’in­ti­mi­té de cha­cun. Les vi­déos en­re­gis­trées se­ront sto­ckées dans un ser­veur qui, lui­m ême, se­ra à l’abri dans un en­droit sé­ cu­ri­sé. Elles peuvent être lues entre dix et trente jours, mais uni­que­ment par le per­son­nel ha­bi­li­té : le maire, la po­lice mu­ni­ci­pale et les ser­vices de gen­dar­me­rie. La po­pu­la­tion se­ra in­for­mée de la mise en place de la vi­déo­pro­tec­tion à l’aide de pan­neaux de si­gna­li­sa­tion aux en­trées de ville.

D’après un rap­port du mi­nis­tère de l’In­té­rieur, les com­munes équi­pées de ca­mé­ras voient bais­ser la dé­lin­quance, ren­forcent le sen­ti­ment de sé­cu­ri­té de la po­pu­la­tion et… d’in­sé­cu­ri­té des mal­frats. Ce­la concourt aus­si à aug­men­ter le taux d’élu­ci­da­tion de crimes et dé­lits.

Avec la pose de ca­mé­ras, les actes de van­da­lisme de­vraient di­mi­nuer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.