Une fer­me­ture de classe ac­tée à la ren­trée p.

Le groupe sco­laire Ca­mil­leBois­tard qui ac­cueille les en­fants de Léré et de Su­ry­près-Léré, avec quinze élèves man­quants pour main­te­nir les six classes, connaî­tra la fer­me­ture d’une classe de pri­maire à la ren­trée. Consé­quence di­recte de la nou­velle carte s

Le Journal de Gien - - La semaine Sucrée-Salée - ISAURE LELOUP

■ Élus, équipes en­sei­gnantes et pa­rents d’élèves se sont pour­tant mo­bi­li­sés pour em­pê­cher cette fer­me­ture : « Nous avons écrit à Phi­lippe Jo­ly, ins­pec­teur de l’aca­dé­mie, Oli­vier Cot­tet, le Da­sen, Fran­çois Cor­mier­Bou­li­geon, le dé­pu­té, Jean­Mi­chel Blan­quer, le mi­nistre, Ma­dame la pré­fète… », ré­sument les pa­rents d’élèves.

Ils ont éga­le­ment mis en place « une pé­ti­tion dé­po­sée à l’école et chez nos com­mer­çants que nous re­mer­cions. Nous avons re­cueilli 330 si­gna­tures ».

Lun­di 19 mars, Pas­cal Vi­guié, maire de Su­ry­prèsLé­ré, avait aus­si or­ga­ni­sé une en­tre­vue avec Fran­çois Cor­mier­Bou­li­geon, en pré­sence de ses ad­joints Ma­rie­Chr is­tine Ber­ge­ron, maire de Léré, Sé­bas­tien Pé­ra­don, di­rec­teur du groupe sco­laire, et un pa­rent d’élève. « Le dé­pu­té a pro­mis de faire re­mon­ter nos ob­ser­va­tions et sug­ges­tions à Oli­vier Cot­tet et Jean­M ichel Blan­quer. »

En­fin, mar­di 27 mars, une réunion avait lieu avec Phi­lippe J o l y, M. Bau­det, le DDEN, Ma­rie­Ch­ris­tine Ber­ge­ron, La­ra Gé­rard, ad­jointe à la mai­rie de Léré, l’équipe en­sei­gnante et les pa­rents d’élèves.

« Mal­heu­reu­se­ment, et nous le dé­plo­rons, à moins de trou­ver quinze élèves, un de nos six en­sei­gnants quit­te­ra l’école à la ren­trée de sep­tembre, et nos en­fants se­ront ré­par­tis en cinq classes : pe­tite sec­tion­moyenne sec­tion, moyenne sec­tion­grande sec­tion, CP­CE1, CE1­CE2, CM1­CM2. »

Face à ce fait ac­com­pli, « Nous fai­sons confiance à notre équipe en­sei­gnante pour faire au mieux dans l’in­té­rêt de nos en­fants avec le peu de moyens qui sont mis à sa dis­po­si­tion », concluent les re­pré­sen­tants de pa­rents d’élèves.

Une pé­ti­tion à 330 si­gna­tures

La ban­de­role af­fi­chée à l’école mon­trait bien la vo­lon­té de se battre de la part des re­pré­sen­tants de pa­rents d’élèves.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.