Trois ma­ni­fes­ta­tion en une sur deux jours

Le Journal de Gien - - Gien -

■ La mai­rie de Coul­lons n’ayant pas sou­hai­té or­ga­ni­ser de fes­ti­vi­tés du co­mice agri­cole, ni fi­nan­cer à ce jour la par­tie agri­cole du co­mice, pour Jean­Mi­chel Lé­ger, le pré­sident de la so­cié­té du co­mice de l’an­cien ar­ron­dis­se­ment de Gien, l’équa­tion est simple : « Il y a 17.000 € de dé­penses et nous avons pour l’ins­tant 9.000 € de re­cettes, il faut donc ro­gner sur les dé­penses ».

Moins de lauréats et pas d’an­ciens em­ployés ré­com­pen­sés

La cin­quan­taine d’agri­cul­teurs réunis sa­me­di après­mi­di à la salle po­ly­va­lente de Saint­Gon­don a va­li­dé ce choix. Même s’il y a en­core un pé­cule de 15.000 € dans les caisses mais qui risque vite de fondre compte te­nu que l’an pas­sé, le dé­fi­cit de la ma­ni­fes­ta­tion s’est éle­vé à 2.500 € pour 23.500 € de dé­penses.

L’as­sem­blée en a dé­ci­dé, les coupes sombres se fe­ront au dé­tri­ment des lauréats des concours : il n’y au­ra pas de ré­com­penses cette an­née pour les po­ta­gers, les fermes fleu­ries, moins d’achat de lots de faïence de Gien, pas de re­pas of­ferts aux ju­rys des com­mis­sions, pas de dé­dom­ma­ge­ment pour le fau­chage à l’an­cienne, etc.

Et sur­tout ce sont les em­ployés des en­tre­prises agri­coles qui vont trin­quer : 2.150 € avaient été at­tri­bués l’an pas­sé aux em­ployés de plus de 10 ans, ce se­ra zé­ro cette an­née !

Le pré­sident du co­mice va aus­si sol­li­ci­ter da­van­tage les spon­sors pour amé­lio­rer les do­ta­tions des lots en com­pen­sa­tion.

Une main ten­due de la mai­rie ?

Lors de cette as­sem­blée, Jean­Mi­chel Lé­ger a te­nu à rap­pe­ler les dé­marches et sur­tout la te­neur des cour­riers échan­gés avec la mai­rie de­puis le 4 mai 2017, où il était clai­re­ment énon­cé que la mai­rie ne fi­nan­ce­rait pas l’or­ga­ni­sa­tion d’un co­mice.

Reste que la ré­ponse du maire à la lettre ou­verte du pré­sident dans nos co­lonnes (JDG du 12 avril) laisse en­tre­voir tou­te­fois que le conseil mu­ni­ci­pal se­rait prêt à tendre la main aux agri­cul­teurs. L’as­sem­blée a donc ac­quies­cé à l’en­voi d’un nou­veau cour­rier au maire avec un chif­frage fi­nan­cier des be­soins.

Rap­pe­lons que le maire a tout de même pro­mis une aide ma­té­rielle aux or­ga­ni­sa­teurs du co­mice, tout comme les com­munes de ■

Il n’y au­ra donc pas de tra­di­tion­nelle ca­val­cade cette an­née avec le co­mice. Plu­tôt que de sup­pri­mer to­ta­le­ment la ma­ni­fes­ta­tion, les agri­cul­teurs ont choi­si de main­te­nir la par­tie agri­cole qui se dé­rou­le­ra sur deux jour­nées les sa­me­di 4 et di­manche 5 août. Le sa­me­di, sur le ter­rain de la route de Cer­don, le co­mice réuni­ra deux autres ma­ni­fes­ta­tions agri­coles : le moiss’batt cross des Jeunes Agri­cul­teurs et le concours des che­vaux de trait avec les Ha­ras na­tio­naux qui se dé­rou­lait ha­bi­tuel­le­ment en août à Poilly. Outre les pré­sen­ta­tions d’ani­maux, les concours de la­bours, les ex­po­si­tions et dé­fi­lé de ma­té­riels agri­coles avec ser­vice sur place de res­tau­ra­tion, la soi­rée du sa­me­di se fi­ni­ra par un dé­fi­lé avec l’har­mo­nie de Coul­lons jus­qu’à Plan­che­rotte où le co­mi­té des fêtes pren­dra le re­lais d’une ani­ma­tion dan­sante avant le feu d’ar­ti­fice du 14 juillet dé­ca­lé ce jour.

Le len­de­main di­manche, le pu­blic se­ra in­vi­té à dé­cou­vrir des fermes ou­vertes. Deux ont dé­jà don­né leur ac­cord, le Gaec lai­tier de la Grange Dieu et So­logne Au­truches à Saint Gon­don. Les or­ga­ni­sa­teurs sou­haitent ar­dem­ment au moins une troi­sième ferme…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.