Plan so­cial en vue chez In­te­va Pro­ducts, 22 postes me­na­cés

L’équi­pe­men­tier au­to­mo­bile en­vi­sage de dé­lo­ca­li­ser une par­tie de sa pro­duc­tion dans une de ses usines en Eu­rope, en Ré­pu­blique Tchèque. Ce qui im­pli­que­rait le li­cen­cie­ment de 77 per­sonnes en tout dont 22 sur le site de Sul­ly-sur-Loire.

Le Journal de Gien - - La Une - HER­VÉ LE ROUX DUPEYRON

■ C’est plu­tôt une mau­vaise nou­velle que les sa­la­riés d’In­te­va Pro­ducts de Sul­ly­sur­Loire ont ap­prise tout ré­cem­ment : la di­rec­tion pré­voit des re­dis­tri­bu­tions de charges au sein du groupe in­ter­na­tio­nal qui en­traî­ne­raient la sup­pres­sion de 22 postes sur le site sul­ly­lois, plus 55 à Es­son en Nor­man­die.

La so­cié­té en­vi­sage ef­fec­ti­ve­ment de dé­lo­ca­li­ser une par­tie de son ac­ti­vi­té en Ré­pu­blique Tchèque, dans son usine de Rych­nov. Quatre lignes de pro­duc­tion de lève­v itres (deux PSA et deux Re­nault) se­raient ain­si mises à l’ar­rêt dans l’usine de Sul­ly­sur­Loire dé­but 2019, puis dé­but 2020.

L’an­nonce a bien évi­dem­ment créé une vive émo­tion au sein de l’en­tre­prise, no­tam­ment chez les plus an­ciens sa­la­riés qui voient la pro­duc­tion lo­cale dis­pa­raître pro­gres­si­ve­ment pour ne lais­ser place qu’à la fa­bri­ca­tion de pièces de re­change. Si cer­tains ont ar­rê­té un mo­ment de tra­vailler, il n’y pas en­core eu, pour l’ins­tant, de mou­ve­ment de grève.

Les pre­mières né­go­cia­tions entre re­pré­sen­tants du per­son­nel et di­ri­geants ont com­men­cé et « seul un ac­cord de mé­thode a été si­gné à ce jour », in­dique un dé­lé­gué CFDT, syn­di­cat ma­jo­ri­taire de l’en­tre­prise.

Pour les 22 per­sonnes li­cen­ciées à Sul­ly (site qui em­ploie en­vi­ron 200 sa­la­riés), la di­rec­tion a pro­po­sé un re­clas­se­ment dans la par­tie em­bou­tis­sage de l’usine (ex­GMD ra­che­tée en 2014) pour une di­zaine d’entre elles. « Mais les postes ne cor­res­pondent pas vrai­ment au tra­vail que font ac­tuel­le­ment les sa­la­riés à l’as­sem­blage », si­gnale le dé­lé­gué, confir­mant par ailleurs quelques pos­sibles dé­parts à la re­traite.

La branche Roof Sys­tems en passe d’être ven­due

Il y au­ra donc, fort pro­ba­ble­ment, des sa­la­riés qui res­te­ront sur le car­reau, d’au­tant qu’une autre nou­velle, elle aus­si alar­mante au ni­veau so­cial, a été di­vul­guée : la vente de la branche Roof Sys­tems (fa­bri­ca­tion de toits ou­vrants) à CIE Au­to­mo­tive. La tran­sac­tion (vi­si­ble­ment ac­tée et chif­frée à 650 M€) se fe­rait en dé­but d’an­née pro­chaine et en­traî­ne­rait, pour In­te­va Sul­ly, la sup­pres­sion de six nou­veaux postes (et sans doute bien plus au ni­veau du groupe). Ce qui porte à 28 le nombre de li­cen­cie­ments pré­vus dans l’usine.

In­ter­ro­gée, la di­rec­tion n’a pas sou­hai­té s’ex­pri­mer pour l’ins­tant, le di­rec­teur, Bru­no Da­cier, di­sant « trans­mettre [notre] de­mande au ser­vice com­mu­ni­ca­tion du groupe ».

Pro­chaines né­go­cia­tions dé­lé­gués/di­rec­tion mar­di 16 oc­tobre à Pa­ris, en es­pé­rant que la vente de Roof Sys­tems per­met­tra au moins d’ob­te­nir de bonnes in­dem­ni­tés à ceux qui vont mal­heu­reu­se­ment perdre leur em­ploi.

Re­clas­se­ment par­tiel et in­cer­tain à l’em­bou­tis­sage

Le site In­te­va Pro­ducts de Sul­ly-sur-Loire em­ploie à ce jour en­vi­ron 200 per­sonnes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.