L’ar­ti­sa­nat de tran­chée à l’hon­neur

Le Journal de Gien - - Le dossier du Jdg -

■ Au Mu­sée de l’ar­ti­sa­nat de Ti­gy, c’est ce­lui sor­ti tout droit des tran­chées qui a été va­lo­ri­sé. Sou­vent réa­li­sé à par­tir de la ma­tière la plus pré­sente sur le front du­rant quatre ans, à sa­voir le cuivre des douilles d’obus ou de balles, cet ar­ti­sa­nat a don­né nais­sance à une mul­ti­tudes d’ob­jets du quo­ti­dien, que l’on re­trouve en­core ai­sé­ment sur les bro­cantes.

Cent cin­quante de ces té­moins d’une époque, réa­li­sés par des mains ta­len­tueuses sur le front, ont été réunis. Ils com­posent les col­lec­tions de trois pas­sion­nés de Ti­gy, de Châ­teau­neuf­sur­Loire et de Dor­dives : lampes, bri­quets, cadres, coupe­pa­pier, etc., sont ain­si nés d’en­gins de mort…

À ces ob­jets s’ajoute une ex­po­si­tion prê­tée par l’as­so­cia­tion de Fleu­ry­lesAu­brais Au fil des mots. Elle porte sur les en­fants de poi­lus, leur mode de vie à cette époque, l’en­sei­gne­ment, l’as­pect pa­trio­ti­

que de leur édu­ca­tion.

Pra­tique. Au Mu­sée de l’ar­ti­sa­nat ru­ral an­cien de Ti­gy, rue de Sul­ly. Ex­po­si­tion vi­sible jus­qu’au 11 no­vembre, tous les di­manches et jours fé­riés de 14 h 30 à 18 h 30.

Une lampe à pé­trole réa­li­sée à par­tir d’une douille d’obus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.