Il en­tre­te­nait une re­la­tion in­ces­tueuse avec sa soeur

Le Journal de l'Orne - - Actualités -

Trun. Un homme de 26 ans a com­pa­ru de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Ar­gen­tan, mar­di. Il était pour­sui­vi pour at­teinte sexuelle in­ces­tueuse sur mi­neure de plus de 15 ans. Il lui était re­pro­ché d’avoir en­tre­te­nu une re­la­tion in­ces­tueuse avec sa jeune de­mi-soeur, du 1er sep­tembre 2016 au 9 mars 2017. Il a été condam­né à deux ans de pri­son avec sur­sis et mise à l’épreuve du­rant deux ans.

« Re­la­tion amou­reuse et sexuelle »

C’est suite au si­gna­le­ment d’un ser­vice de pro­tec­tion de mi­neurs que la pro­cé­dure a dé­bu­té. La jeune fille est sui­vie de­puis 2013, suite à des pro­blèmes fa­mi­liaux. La jeune vic­time, âgée de 15 ans au mo­ment des faits, en­tre­te­nait « une re­la­tion amou­reuse et sexuelle » se­lon ses dires, avec son de­mi-frère.

Ce der­nier était ve­nu re­vivre au do­mi­cile fa­mi­lial en août 2016, après plu­sieurs an­nées d’ab­sence du­rant les­quelles il n’en­tre­te­nait pas de re­la­tion fra­ter­nelle avec ses autres frères et soeurs non plus.

Trois jours après le si­gna­le­ment du 17 fé­vrier der­nier, la mère du pré­ve­nu, ne sup­por­tant plus la si­tua­tion, avait fi­ni par quit­ter le do­mi­cile.

Les en­quê­teurs ont pu éta­blir que les mes­sages que s’en­voyaient les deux frère et soeur via Fa­ce­book sont « sans am­bi­guï­té et même par­fois très crus » a pré­ci­sé Jo­sé­phine Le­car­deur, pré­si­dente du tri­bu­nal.

Cons­cient de cette re­la­tion in­ter­dite parce que « c’est in­ces­tueux entre frère et soeur » ad­met le pré­ve­nu à la barre. Il ex­plique que « c’est ar­ri­vé pe­tit à pe­tit » . L’ex­per­tise psy­chia­trique sou­ligne qu’il n’a ja­mais res­sen­ti de lien de fra­ter­ni­té avec la fa­mille car il en a tou­jours été éloi­gné, ce­pen­dant il était cons­cient que ce n’était pas nor­mal.

Le par­quet s’est dit in­quiet et cho­qué. « Il est in­ha­bi­tuel de voir un frère et une soeur se li­vrer de ma­nière ou­verte à une telle re­la­tion… ils en­ten­daient pour­suivre leur vie de couple ! » a fait re­mar­quer Hugues de Phi­ly, pro­cu­reur de la Ré­pu­blique. « Vous avez un homme qui a abu­sé de sa si­tua­tion de grand frère. Il a 10 ans de plus qu’elle ! » . Se­lon lui, le pré­ve­nu « ne semble pas avoir pris l’exacte me­sure de ce qui lui est re­pro­ché au­jourd’hui » . Il a re­quis un sui­vi so­cio­ju­di­ciaire entre deux et cinq ans avec une peine de deux ans de pri­son en­cou­rue s’il ne res­pecte pas une obli­ga­tion de soins.

Le tri­bu­nal l’a fi­na­le­ment condam­né à deux ans de pri­son avec sur­sis et mise à l’épreuve du­rant deux ans avec obli­ga­tion de soins et de tra­vail. Il lui est in­ter­dit d’en­trer en contact avec sa de­mi-soeur. Il de­vra en outre lui ver­ser 2 000 eu­ros de dom­mages et in­té­rêts suite à la de­mande de leur mère qui s’est consti­tuée par­tie ci­vile pour sa fille.

10 ans de plus qu’elle

Le tri­bu­nal l’a condam­né à trois mois de pri­son avec sur­sis. Il de­vra ver­ser 246,50 € de dom­mages et in­té­rêts à la

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.