5 mo­nu­ments ouvrent dans la com­mune de 250 ha­bi­tants

C’est une pre­mière. Cette an­née, ce sont 5 mo­nu­ments qui vont ou­vrir leurs portes à Joué-du-Plain. Une grosse mo­bi­li­sa­tion de la part d’une poi­gnée de bé­né­voles et des pro­prié­taires des sites.

Le Journal de l'Orne - - A La Une - Ch­ris­tophe RIVARD

Évé­ne­ment. « Nous avons fait le constat que nous avions, sur la com­mune, plu­sieurs mo­nu­ments qui sor­taient du com­mun » . Claude Bo­scher est pro­prié­taire du mou­lin de la Fol­le­tière. Avec ceux de la ferme de la Motte, du châ­teau de la Motte, du ma­noir du Mes­nil, ils ont dé­ci­dé d’ou­vrir leurs portes à l’oc­ca­sion des Jour­nées du Pa­tri­moine qui se dé­roulent ce week-end. Évi­dem­ment, à ce­la s’ajoute l’église du vil­lage. « Ce­la fait 5 lieux sur Joué­du-Plain, ce qui est as­sez ex­cep­tion­nel, je pense, pour une pe­tite com­mune de 250 ha­bi­tants ! »

Mar­quis d’An­go

Cinq pro­prié­tés avec un pas­sé com­mun : « A une époque, elles ont eu le même pro­prié­taire : le mar­quis An­go. D’ailleurs, les An­go ont construit leur hô­tel par­ti­cu­lier à Ar­gen- tan à l’en­droit où se trouve l’étude de no­taires, rue SaintGer­main. »

L’Ar­gen­ta­nais Mi­chel Jar­din, pas­sion­né d’His­toire, s’est pen­ché sur le dos­sier An­go « et il est al­lé de dé­cou­verte en dé­cou­verte ! » , pour­suit Claude Bo­scher. Des dé­cou­vertes qui se­ront pré­sen­tées sa­me­di et di­manche sur les dif­fé­rents sites à vi­si­ter sur Joué-du-Plain.

Chasse aux pro­tes­tants

Mi­chel Jar­din s’est no­tam­ment pen­ché sur la dis­pa­ri­tion du pro­tes­tan­tisme à Joué-duP­lain. À une époque, un tiers de la po­pu­la­tion de la com­mune était pro­tes­tant. « On sait qu’à Tinchebray, il y a des pro­tes­tants, mais qu’ici il n’y en a plus. Pour­quoi ? Ici, c’était la gé­né­ra­li­té d’Alen­çon. Ils avaient un gou­ver­neur qui a ap­pli­qué les textes de Louis XIV re­strei­gnant les protes- tants, alors que Tinchebray fai­sait par­tie de la gé­né­ra­li­té du Mans, du dio­cèse du Mans : ils en étaient bien loin, dans le Bo­cage, dans un pe­tit coin ; donc, ils n’ont pas été trop dé­ran­gés. Ici, on kid­nap­pait les en­fants, on les en­voyait dans des écoles des nou­veaux ca­tho­liques à Alen­çon, avec des jé­suites qui te­naient tout ça. C’était un bagne.

Par ailleurs, An­go oblige les pro­tes­tants à tout vendre. En ré­com­pense, il a ob­te­nu le titre de mar­quis, a été conseiller au Par­le­ment de Rouen, où il ha­bite… »

Mi­chel Jar­din évoque l’his­toire de la com­mune de Joué- duP­lain avec pas­sion. Une pas­sion qu’il en­tend par­ta­ger sa­me­di et di­manche pro­chain, avec les vi­si­teurs.

Pra­tique. La vi­site des mo­nu­ments se dé­rou­le­ra les sa­me­di 16 et di­manche 17 sep­tembre, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures. En­trée libre. Des aires de pique-nique se­ront pro­po­sées pour les per­sonnes sou­hai­tant dé­jeu­ner sur Joué-du-Bois, entre deux mo­nu­ments. Par­cours flé­chés.

Claude Bo­scher, Mi­chel Jar­din et Phi­lippe de Beau­mont, pré­sident de l’as­so­cia­tion de sau­ve­garde du pa­tri­moine de Joué-du-Plain au mou­lin de la Fol­le­tière, avec le bla­son du mar­quis An­go.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.