Deux as­so­cia­tions mènent les fouilles

Le Journal de l'Orne - - Briouze - An­sa, con­tact tél. : 02 33 65 82 05, email : an­sa. or­ne­maine@free.fr, site In­ter­net http://an­sa.or­ne­maine.free.fr M.T.

Fran­çais et Amé­ri­cains tra­vaillent main dans la main de­puis trois se­maines sur le site.

L’as­so­cia­tion amé­ri­caine His­to­ry flight et l’An­sa, l’As­so­cia­tion nor­mande du Sou­ve­nir Aé­rien 1939-3945, col­la­borent de­puis des an­nées en­semble pour ce même type de re­cherches.

His­to­ry flight est une as­so­cia­tion non-gou­ver­ne­men­tale. Elle est com­po­sée de pas­sion­nés. « Il y a d’an­ciens mi­li­taires, des ar­chéo­logues, des géo­logues, des his­to­riens », liste le Dr Aga­mem­non Gus Pan­tel.

Cette équipe est dédiée à la re­cherche, la ré­cu­pé­ra­tion et le ra­pa­trie­ment des morts de guerre amé­ri­caines dans le sol amé­ri­cain. Au cours des dix der­nières an­nées, His­to­ry Flight a en­voyé plus de 100 équipes de re­cherche et de ré­cu­pé­ra­tion dans le monde en­tier pour lo­ca­li­ser les sites de perte des mi­li­taires man­quants et les ré­cu­pé­rer.

Une as­so­cia­tion lo­cale

L’An­sa existe de­puis 1994. Leur leit­mo­tiv « Contre l’ou­bli pour la mé­moire ». « L’as­so­cia­tion oeuvre pour ho­no­rer la mé­moire des com­bat­tants des ar­mées aé­riennes tom­bées sur notre sol de 1940 à 1945. De nom­breux équi­pages amé­ri­cains, bri­tan­niques, ca­na­diens, fran­çais, po­lo­nais sont tom­bés sur le sol de Nor­man­die. Nous or­ga­ni­sons des cé­ré­mo­nies en France et à l’étran­ger pour re­trou­ver les fa­milles des dis­pa­rus, et ras­sem­bler les té­moi­gnages des sur­vi­vants et des per­sonnes ayant vé­cu cette époque », dé­taille Jacques Pa­ris, le pré­sident.

L’as­so­cia­tion a pour but le re­cen­se­ment le plus com­plet pos­sible des pertes aé­riennes en Nor­man­die. Ses bé­né­voles, des pas­sion­nées, iden­ti­fient les sites, ef­fec­tuent des re­pé­rages GPS, me­nant un tra­vail d’en­quête dans les centres d’archives fran­çais et étran­gers.

« Nous sommes à l’ori­gine de nom­breuses stèles éri­gées à la mé­moire de sol­dats tom­bés sur notre ter­ri­toire », pour­suit Jean- Marc Bon­net, membre de l’as­so­cia­tion ba­sée à Ban­vou dans l’Orne.

Fran­çais et Amé­ri­cains ont tra­vaillé pen­dant trois se­maines en­semble sur le site.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.