La A se qua­li­fie en coupe, pas la B

Le Journal de l'Orne - - Sports -

Bou­cé. Di­manche der­nier, les 2 équipes se­niors de Bou­cé évo­luaient en coupe.

L’équipe 1re se dé­pla­çait à Ecou­ché, et mal­gré leur di­vi­sion d’écart, les Bleu et Rouge sont ac­cro­chés par les lo­caux et re­gagnent les ves­tiaires sur un score de pa­ri­té.

Après s’être fait rap­pe­ler quelques fon­da­men­taux, les joueurs de Jé­rôme Ja­mault re­viennent sur le ter­rain avec un tout autre jeu, et do­minent leurs ad­ver­saires pen­dant 20 bonnes mi­nutes. Be­noît Garnier ouvre lo­gi­que­ment le score sur une frappe contrée, avant que Mor­gan La­gouge double le score sur pe­nal­ty lo­gique. Me­nés 2 à 0, les Ecu­béens tentent le tout pour le tout et ré­duisent la marque à un quart d’heure de la fin. Les Bou­céens in­ten­si­fient leurs at­taques, mais la réus­site du der­nier geste se ré­sume par le po­teau et les 3 frappes re­pous­sées par la trans­ver­sale !

Tout va très vite dans le foot­ball et le F.C.E ob­tient un pe­nal­ty à la der­nière mi­nute. Jean-Mi­chel Per­reaux le re­pousse mais les at­ta­quants ont bien sui­vi et obligent les 2 équipes aux tirs au but. Dans cet exer­cice, le gar­dien bou­céen est en réus­site, re­pous­sant toutes les ten­ta­tives lo­cales, et dans le même temps, Laurent Fé­ret, Mor­gan La­gouge et Tho­mas Ker­veillant trans­forment leurs ten­ta­tives. Qua­li­fi­ca­tion donc des bleu et rouges sur le score de 2 à 2, 3 à 0 dans la séance des tirs au but. Bel ar­bi­trage des 3 ac­teurs, qui ont ai­dé à avoir une ren­contre agréable et in­dé­cise.

« Bra­vo à Jean-Mi­chel Per­reaux qui fut un grand ar­ti­san de cette qua­li­fi­ca­tion, et au club d’Ecou­ché pour l’op­po­si­tion li­vrée, et pour leur ac­cueil après la ren­contre (à sou­li­gner). Bonne sai­son à eux ! » Bon ré­ta­blis­se­ment à Abel Be­lam­ri.

L’équipe B re­ce­vait Ar­gen­tan, qui est, de­puis le dé­but de sai­son, in­vain­cue dans les ren­contres of­fi­cielles. Les vi­si­teurs com­mencent très bien la ren­contre en ou­vrant le score au bout de 5 mi­nutes. Les lo­caux ré­agissent mais manquent de réus­site dans le der­nier geste. Contrai­re­ment aux vi­si­teurs qui, sur un centre ren­trant, doublent la mise juste avant la pause. En se­conde pé­riode, la su­pé­rio­ri­té tech­nique du FCA va leur per­mettre d’ins­crire 4 autres buts, por­tant l’ad­di­tion à 6 à 0 à la fin des 90 mi­nutes, score un peu « sé­vère » par rap­port à l’op­po- si­tion pro­po­sée par la for­ma­tion de Lu­do­vic De­berles qui a réa­li­sé, mal­gré tout, son meilleur match de­puis le dé­but de la sai­son.

« Nous re­tien­drons la so­li­da­ri­té et la vo­lon­té de jouer af­fi­chées par chaque joueur du­rant cette ren­contre ! »

Di­manche pro­chain : L’équipe 1re re­çoit la for­ma­tion de Mes­sei 2. Ren­dez-vous à 13 h 45 au foyer du club.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.