Hu­bert No­bis, coach d’un jour pour Bien­ve­nue chez nous

Hu­bert No­bis, le chef étoi­lé de La Mine, à La Fer­rière-aux-Etangs, a coa­ché un couple de Notre-Dame-du-Tou­chet pour l’émis­sion Bien­ve­nue chez nous. La gas­tro­no­mie nor­mande a été à l’hon­neur.

Le Journal de l'Orne - - Actualités -

Orne. Tout s’est pas­sé fin juin, dé­but juillet. « J’ai été contac­té par la pro­duc­tion de Bien­ve­nue chez nous. Ils sou­hai­taient or­ga­ni­ser une for­mule un peu dif­fé­rente in­ti­tu­lée Spé­ciale Cui­sine de

Ter­roir avec l’ac­com­pa­gne­ment de chaque pro­prié­taire de chambres et table d’hôtes par un chef étoi­lé.

C’est ain­si que j’ai sui­vi Cé­leste et Pa­trick, à La Ger­bau­dière, une jo­lie ferme nor­mande si­tuée à Notre-Da­me­du-Tou­chet près de Mor­tain » ex­plique Hu­bert No­bis, chef une étoile au Mi­che­lin, qui tient son res­tau­rant, La Mine, à La Fer­rière-aux-Etangs, au sud de Flers.

La Nor­man­die à l’hon­neur

L’idée était d’ap­por­ter un sou­tien plus pro­fes­sion­nel et plus gas­tro­no­mique à la table d’hôtes. Le thème de la Nor­man­die était tout trou­vé : après un par­tage d’idées au té­lé­phone entre le chef et son équipe d’un soir, le me­nu a pro­po­sé en en­trée un feuille­té au ca­mem­bert, puis a sui­vi du ca­nard aux pommes avec un jus re­le­vé au vi­naigre de cidre, tarte aux pommes et riz au lait concluant le re­pas. « J’ai sou­hai­té que l’on fasse un peu de la place au poi­ré et au cidre : il fal­lait pro­fi­ter de l’opé­ra­tion pour com­mu­ni­quer un peu » , sou­rit le chef.

Cé­leste et Pa­trick de­vaient par ailleurs trou­ver une oc­cu­pa­tion pour leurs in­vi­tés. Le thème de l’an­douille ayant fait l’una­ni­mi­té entre le coach et ses élèves, contact fut ra­pi­de­ment pris avec Jean-Paul Le­souef, qui a ac­cueilli chez lui à Vire, tous les par­ti­ci­pants pour une grande ini­tia­tion à l’em­boyau­tage…

L’équipe de 10 tech­ni­ciens a tour­né pen­dant une jour­née. Un por­trait du chef flé­rien a aus­si été pré­pa­ré. « Une ex­pé­rience in­té­res­sante et la ren­contre avec un couple qui a choi­si de vivre de sa pas­sion » , conclut Hu­bert No­bis.

Cinq cri­tères

Bien­ve­nue chez nous est une émis­sion de télévision dif­fu­sée sur TF1 de­puis 2012 et pro­duite par Coyote, la société de Ch­ris­tophe De­cha­vanne. Le prin­cipe ? Chaque soir de la se­maine, quatre couples pro­prié­taires de mai­sons d’hôte entrent en com­pé­ti­tion et se re­çoivent à tour de rôle les uns chez les autres afin de se faire ju­ger et se faire no­ter sur cinq cri­tères : la convi­via­li­té ; le cadre de la mai­son ; la qua­li­té des ser­vices pro­po­sés ; la pro­pre­té et les équi­pe­ments de la chambre ; le rap­port qua­li­té/ prix.

À la fin de leur sé­jour, chaque couple donne une note sur 10 concer­nant les 4 pre­miers cri­tères ci­tés et paie le ta­rif qui lui semble le plus juste.

La note du rap­port qua­li­té/

Tous à Vire, …pour em­boyau­ter !

prix cor­res­pond au ta­rif dé­ci­dé par le couple. S’il dé­cide de payer 92 % du prix de la chambre, il offre ain­si la note de 9,2/10 à son hôte.

Les can­di­dats dé­couvrent les notes et les mon­tants le ven­dre­di, jour de la fi­nale. Le couple de pro­prié­taires ayant ob­te­nu la meilleure moyenne est dé­cla­ré Meilleure mai­son d’hôte de la se­maine et rem­porte la somme de 3 000 €. Do­mi­nique LE­COQ Dif­fu­sion lun­di 13 no­vembre de 18 h 30 à 19 h 20 sur TF1. La se­maine com­mence avec les Nor­mands.

Pa­trick, Cé­leste, Jean-Pierre Le­souef et Hu­bert No­bis de­vant la ca­mé­ra…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.