Une pièce pour mon­trer que le par­don est tou­jours pos­sible

Gré­go­ri Ba­quet pré­sente sa pre­mière pièce. Une his­toire de vie dra­ma­tique où la re­cherche du bon­heur et de la beau­té prend le pas sur des mo­ments d’hor­reurs.

Le Journal de l'Orne - - Loisirs - Cou­pon Pra­tique. Mar­di 14 no­vembre à 20 h 30. Théâtre. 1 h 20. Ta­rif A (de 6 € à 12 €).

Théâtre. An­toine, la qua­ran­taine, est ex­pert en as­su­rances. De­puis long­temps, trop long­temps, il es­time, in­dem­nise la vie des autres. Trom­pé par sa femme qui le dé­laisse pour un ba­rou­deur ta­toué, igno­ré par ses en­fants qui ne com­prennent pas pour­quoi leur pa­pa n’est pas plus fort, hu­mi­lié par son pa­tron qui le li­cen­cie parce qu’il a osé faire preuve d’hu­ma­ni­té en­vers un client, le monde semble se li­guer contre lui.

Il est à bout. Pour lui, cette vie ne vaut plus la peine d’être vé­cue. Alors il dé­cide d’en ter­mi­ner au plus vite, une balle pour cha­cun de ses deux en­fants et une der­nière pour lui. Mais après avoir ti­ré sur sa fille, il réa­lise ce qu’il est en train de faire et s’ar­rête là.

Re­cons­truire sa vie

Com­mence alors un double che­min ini­tia­tique. Ce­lui d’un père qui va ten­ter de re­cons­truire un sem­blant de vie, en pri­son puis à l’autre bout du monde, en es­sayant d’ou­blier son geste de fo­lie. Et ce­lui de Jo­sé­phine, sa fille de 13 ans qui, la moi­tié du vi­sage ar­ra­ché par le coup de feu, va ten­ter de se construire une vie, belle, mal­gré tout.

« Un jour j’avais de­man­dé à ma mère si elle m’ai­mait, et elle m’avait ré­pon­du « à quoi ça sert » . Au­cun en­fant ne de­vrait en­tendre ça. »

À la re­cherche de la ré­demp­tion

Par une in­tros­pec­tion sans conces­sion, An­toine et Jo­sé­phine nous en­traînent alors au coeur de notre propre hu­ma­ni­té, lui qui ne s’est ja­mais re­mis de son en­fance, bal­lot­té entre faux bon­heurs et réelles tra­gé­dies.

Elle, jeune fille as­sas­si­née par son propre père. Du nord de la France à la côte ouest du Mexique, On ne voyait que le bon­heur ex­plore aus­si le pays de l’ado­les­cence.

Et montre que le par­don et la ré­demp­tion res­tent pos­sibles en dé­pit de tout.

à rem­plir (et à re­tour­ner au jour­nal) pour ga­gner une en­trée. Quatre ga­gnants se­ront ti­rés au sort mar­di 31 oc­tobre à 12 h. Les noms se­ront com­mu­ni­qués dans le pro­chain nu­mé­ro du Jour­nal de l’Orne.

(© Éve­lyne De­saux)

La pièce ra­conte l’his­toire d’un double che­min ini­tia­tique entre un père et sa fille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.