Les en­fants sont re­mon­tés au temps de la pré­his­toire

Le Journal de l'Orne - - Ecouché - Contact : 06 19 58 18 85 ou 06 33 83 24 1 ou 02 31 26 91 51 ou www. la­pilli-ate­liers.com Contact : 02 33 27 28 26 ou ra­dio­coup­de­foudre@ gmail.com

Le Parc na­tu­rel ré­gio­nal Nor­man­die-Maine a pro­po­sé, sa­me­di après­mi­di, deux ani­ma­tions ar­chéo-ar­tis­tiques, dans des salles du châ­teau de Rânes. Ils étaient ani­més par Li­na Faillan­cier et Ch­ris­tophe Pi­zy, tous deux in­ter­ve­nants et créa­teurs des ate­liers La­pilli.

De­puis une quin­zaine d’an­nées, Li­na Faillan­cier et Ch­ris­tophe Pi­zy in­ter­viennent dans les mu­sées et le mi­lieu sco­laire. C’est par le biais d’une ap­proche des tech­niques an­ces­trales ar­tis­tiques et ar­ti­sa­nales que les en­fants, ai­dés de leurs pa­rents, ont pu conce­voir une flûte de pan ou en­core s’ini­tier à l’art pa­rié­tal (oeuvres d’art réa­li­sées par l’Homme sur les pa­rois des grottes) ; le tout avec des ma­té­riaux na­tu­rels tels que le ro­seau, le su­reau, le char­bon, l’ocre rouge, la sève…

Très cap­ti­vés par les ins­truc­tions et les conseils des ani­ma­teurs, les ap­pren­tis- créa­teurs confec­tionnent avec mi­nu­tie leur ins­tru­ment de mu­sique avant de s’of­frir le plai­sir de souf­fler dans ce bout de ro­seau ain­si fa­çon­né pour en émettre des notes de mu­sique, tan­dis qu’un autre groupe de jeunes ini­tiés re­pro­duit un mam­mouth sur un mor­ceau de roche.

Cette for­mule lu­dique per­met à tous de mieux ap­pri­voi­ser les ves­tiges des dif­fé­rents do­maines de l’his­toire de l’art de la Pré­his­toire au Moyen-Âge.

Dif­fé­rents stages et ate­liers sont or­ga­ni­sés au­tour d’un large éven­tail de tech­niques ba­sées sur l’ar­chéo­lo­gie ex­pé­ri­men­tale.

À la tom­bée de la nuit, sa­me­di der­nier, les dia­blo­tins ma­quillés, dé­gui­sés et plein d’éner­gie ont fou­lé le par­quet de la salle des fêtes où ils sont ve­nus se­mer la ter­reur lors de la kid’s par­ty d’Hal­lo­ween or­ga­ni­sée par l’as­so­cia­tion Ra­dio Coup de Foudre de Car­rouges.

De­puis quelques an­nées, en cette fin de mois d’oc­tobre, l’équipe or­ga­nise cette ma­ni­fes­ta­tion pour le plus grand plai­sir des en­fants qui se sont dé­han­chés sur des mu­siques en­dia­blées ac­ces­sibles par les plus jeunes.

En dix mi­nutes chro­no, les plus té­mé­raires pou­vaient faire une halte à l’ate­lier de ma­quillage où leur vi­sage su­bis­sait une trans­for­ma­tion des plus ef­frayante.

« Chaque an­née, c’est tou­jours la même sa­tis­fac­tion de pou­voir contem­pler les en­fants dans leur cos­tume, ma­quillés et qui pro­fitent plei­ne­ment de l’ins­tant qui leur est dé­dié » , confie Quen­tin Cor­de­lier, pré­sident de l’as­so­cia­tion.

Peu à peu, la fa­tigue eut rai­son des bam­bins qui ont cé­dé la place au plus grands sur la piste de danses. Dans un dé­cor hors du com­mun, avec une am­biance hor­ri­fique et une ani­ma­tion pour tous les uni­vers mu­si­caux, les zom­bies d’un soir se sont mis en mou­ve­ment jus­qu’au bout de la nuit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.