Une voie d’ac­cès de la rue de la Forge à l’ave­nue du 18-Juin

Le Journal de l'Orne - - Putanges -

Pu­tanges- Pont- Écre­pin. Ven­dre­di 3 no­vembre, le conseil mu­ni­ci­pal s’est réuni à la mai­rie par le maire, Sé­bas­tien Le­roux.

PSLA. Le pre­mier su­jet était le choix de l’en­tre­prise pour la construc­tion de la voie re­liant la rue de la Forge et l’ave­nue du 18-Juin.

Ro­ger Per­ray, pre­mier ad­joint, pré­sident de la com­mis­sion voi­rie, a rap­pe­lé que « dans le cadre de la construc­tion du fu­tur Pôle de San­té Li­bé­ral Am­bu­la­toire, il a été dé­ci­dé de créer une nou­velle voie d’ac­cès au quar­tier de l’em­bar­ca­dère. »

Il a don­né les cri­tères re­te­nus dans le rè­gle­ment de consultation : va­leur tech­nique (40 %) et va­leur fi­nan­cière (60 %).

L’offre pré­sen­tée par l’en­tre­prise SA FMTP de La Fer­té-Ma­cé a été re­te­nue pour un mon­tant de 120 034,74 € HT.

Haie de char­mil­le. Lau­rence Chau­vin, maire dé­lé­guée des Ro­tours, a ex­pli­qué que, pour « rendre son at­trait à la tra­ver­sée du bourg, il se­rait sou­hai­table de faire plan­ter une haie le long du ter­rain de pé­tanque. »

L’en­tre­prise Yzeux Parcs et Jar­dins, pour 772,60 € HT, plan­te­ra une haie de char­mil­le de 13 mètres et of­fri­ra la pose d’une bor­dure de bois.

Em­bar­ca­dère. Ro­ger Per­ray a in­for­mé le conseil que « compte te­nu de la fré­quen­ta­tion du site, il semble ju­di­cieux de sé­cu­ri­ser le bord de l’em­bar­ca­dère, no­tam­ment à gauche du pon­ton, où un en­co­che­ment as­sez abrupt ap­pa­raît jus­qu’à l’Orne. La pose d’une lisse es­thé­tique, en ac­cord avec l’en­vi­ron­ne­ment, a été sol­li­ci­tée. »

L’en­tre­prise Be­noit Has­pes­lagh Pay­sa­giste a été re­te­nue pour un mon­tant de 819,47 € HT.

En com­plé­ment, deux bar­rières mé­tal­liques pour sé­cu­ri­ser l’ac­cès au ba­teau se­ront po­sées par l’en­tre­prise Lou­pil, pour un mon­tant de 1 960 € HT.

Sta­tions d’épu­ra­tion. Les sta­tions d’épu­ra­tion des com­munes dé­lé­guées de Pu­tanges-Pont-Ecré­pin et Ra­bo­danges doivent être mises en confor­mi­té.

Ro­ger Per­ray a rap­pe­lé qu’il a sol­li­ci­té deux de­vis pour chaque sta­tion, au­près de Veo­lia Eau, fer­mier du Pu­tanges.

Le de­vis pour Pu­tanges s’élève à 5 735 € HT, et pour Ra­bo­danges, à 2 450 € HT.

Il a pré­ci­sé que « le ver­se­ment des primes pour épu­ra­tion est su­bor­don­né à cette mise en confor­mi­té. Pour mé­moire, les primes per­çues pour les sta­tions de Pu­tanges et Ra­bo­danges, s’éle­vaient res­pec­ti­ve­ment, pour 2016, à 11 759,73 € et 500,15 €. »

La mis­sion a été confiée à Veo­lia Eau pour les deux sta­tions ; le mon­tant de Pu­tanges a été in­té­gré dans le contrat d’af­fer­mage.

Dé­sher­beuse. Les ser­vices tech­niques ren­contrent des dif­fi­cul­tés et une perte de temps, pour main­te­nir les voi­ries et trot­toirs to­ta­le­ment désher­bés, en li­mi­tant l’uti­li­sa­tion des pro­duits phy­to­sa­ni­taires.

Ro­ger Per­ray a pro­po­sé d’ac­qué­rir une dé­sher­beuse de voi­rie sur la­quelle peuvent être fixés des brosses ro­ta­tives et ba­lais spé­ci­fiques. « Les ga­ba­rits pro­po­sés per­mettent une uti­li­sa­tion en toute si­tua­tion et no­tam­ment dans des en­droits dif­fi­ci­le­ment ac­ces­sibles. »

Le de­vis de l’en­tre­prise Alain On­froy de Pu­tanges a été re­te­nu pour un mon­tant de 6 801,67 € HT.

As­sai­nis­se­ment. EF Etude, pour un mon­tant de 53 775 € HT a été choi­si pour ef­fec­tuer une étude diag­nos­tique des ré­seaux d’as­sai­nis­se­ment eaux usées sur la com­mune dé­lé­guée de Pu­tanges-Pont-Ecre­pin.

Le chan­tier du­re­ra une an­née et se­ra fi­nan­cé à 80 % par l’Agence de l’eau et le conseil dé­par­te­men­tal.

Sé­bas­tien Le­roux et Ro­ger Per­ray, pre­mier ad­joint.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.