De bonnes perfs à la Bayard

Le Journal de l'Orne - - Sports -

Ar­gen­tan. 2 Ar­gen­ta­nais avaient ob­te­nu leur sé­lec­tion aux In­ter­na­tio­naux jeunes de Na­mur, Ro­main Brard et Ni­na Lau­nay-Pey. La dé­lé­ga­tion Nor­mande avait re­te­nu 2 joueurs dans cha­cune des ca­té­go­ries.

Ex­ploit ou confir­ma­tion ?

Seuls 2 Nor­mands ont eu l’hon­neur de mon­ter sur le po­dium des in­ter­na­tio­naux de Na­mur et à la grande fier­té du club or­nais, ce sont les 2 joueurs Ar­gen­ta­nais qui ont goû­té à cette joie.

Les 2 joueurs y al­laient avec dé­ter­mi­na­tion dans un tour­noi où ils avaient une carte à jouer mais aus­si des obs­tacles dé­li­cats à né­go­cier. Pour preuve, cha­cun des 2 Bayar­distes avait des ad­ver­saires contre les­quels ils s’étaient in­cli­nés en ce dé­but de sai­son.

2 fi­nales, que rê­ver de mieux ?

Les joueurs et les en­traî­neurs au­raient si­gné tout de suite pour voir leurs pou­lains at­teindre leur fi­nale res­pec­tive. En ef­fet, lors de leurs dif­fé­rentes sor­ties in­ter­na­tio­nales, leurs meilleurs ré­sul­tats, certes ho­no­rables, se can­ton­naient à la 5e place, place au goût amer, Ni­na ne dé­men­ti­ra pas, elle qui avait un bi­lan de 9 vic­toires pour 1 dé­faite lors des in­ter­na­tio­naux de Lor­raine en 2016.

Ni­na en ar­gent

Que rê­ver de mieux après s’être qua­li­fiée en fi­nale ? Ob­te­nir les 2 titres.

Suite à une pre­mière jour­née de com­pé­ti­tion où Ni­na comp­ta­bi­li­sait 4 vic­toires pour une dé­faite, elle se re­trou­vait qua­li­fiée en 1/8e de fi­nale face à une connais­sance ; Agathe Glem­ba contre qui elle avait per­du 3 sets à 2, 10 jours au­pa­ra­vant en cham­pion­nat de France par équipes. Un 3 sets à 2 dif­fi­cile à di­gé­rer car elle avait fait la course en tête, me­nant 2 sets à 0, et avait eu plu­sieurs oc­ca­sions de s’im­po­ser. Ce 1/8 s’an­non­çait très ou­vert. Ni­na, une nou­velle fois, rem­porte les 2 pre­miers sets, mais cette fois, ne donne pas l’oc­ca­sion à son ad­ver­saire de re­ve­nir dans la par­tie et s’im­pose brillam­ment 3 sets à 0.

Vic­toire 3 sets à 1 en 1/4 de fi­nale face à la Belge, Es­telle Du­vi­vier. La de­mi-fi­nale face à la Luxem­bour­geoise Awa Sow s’an­non­çait com­pli­quée aux dires du staff sur place. Mais la Luxem­bour­geoise se mon­trait vi­si­ble­ment mal à l’aise sur le style de jeu de l’Ar­gen­ta­naise, et c’était une vic­toire à sens unique 3 sets à 0 pour Ni­na qui a goû­té en­fin à son pre­mier po­dium in­ter­na­tio­nal. La fi­nale de­vait être dif­fi­cile, face à une ad­ver­saire dé­jà ren­con­trée en sep­tembre.

Ni­na peut re­gret­ter de ne pas avoir concré­ti­sé sa balle de 1 set par­tout. Me­née 2 sets à 0, elle réus­sit à ré­duire le score 2 sets à 1 pour fi­na­le­ment s’in­cli­ner 3 sets à 1. Cette mé­daille d’ar­gent res­te­ra un ex­cellent ré­sul­tat pour Ni­na et son club.

Ro­main Brard cou­ron­né

Ro­main Brard réa­lise un bi­lan iden­tique de 4 vic­toires pour 1 dé­faite le pre­mier jour de com­pé­ti­tion. Mais avec des consé­quences dif­fé­rentes car il sort pre­mier de son groupe grâce à un goal-ave­rage fa­vo­rable, ce qui lui ouvre di­rec­te­ment les portes des 1/4 de fi­nale.

Vic­toire en 1/ 4, 3 sets à 0 face au Belge Louis Cha­ra­dia. Vic­toire 3 sets à 1 face Ar­thur Giang, lui aus­si s’offre l’hon­neur de la fi­nale face au Belge Bo­ris Dob­bel­stein. Et c’est bien le jeune Ar­gen­ta­nais qui est sa­cré cham­pion de ces in­ter­na­tio­naux jeunes en s’im­po­sant 3 sets à 1. « Bra­vo Ro­main, cha­peau ! Ro­main et Ni­na ont por­té haut les cou­leurs de la Nor­man­die et d’Ar­gen­tan jus­qu’à Na­mur ! »

Ar­gen­tan s’im­pose

Se­gun To­rio­la est me­né 2 sets à 0 lors de son pre­mier simple face à Paul La­vergne, il doit éle­ver son ni­veau de jeu pour ren­ver­ser la si­tua­tion et ga­gner les 3 sets sui­vants et ain­si per­mettre à Ar­gen­tan de me­ner 1 à 0 à Bou­logne.

C’est au tour de Vil­dan Ga­diev de s’op­po­ser à Hu­go Ba­toc­chi. Do­mi­na­tion de l’Ar­gen­ta­nais qui sur­vole la par­tie et s’im­pose 3 sets à 0. À la mi-temps, Ar­gen­tan mène 2 à 0.

Le double, com­po­sé de Vil­dan et Ar­se­niy, su­bit la ren­contre et ses ad­ver­saires. Ben­jy Ca­pel­lo et Paul La­vergne gagnent leurs 3 sets sans per­mettre aux Ar­gen­ta­nais d’of­frir une ré­sis­tance suf­fi­sante. Bou­logne ré­duit le score et n’est plus me­né que 2 à 1.

Ar­se­niy Gu­sev doit en­trer une nou­velle fois dans l’aire de jeu, en simple cette fois. L’Ar­gen­ta­nais, qui n’avait pas pu pré­pa­rer idéa­le­ment cette ren­contre de di­manche en terre fran­ci­lienne pour cause de di­vers exa­mens au­tour d’un ge­nou fra­gile, a mon­tré un beau vi­sage, com­ba­tif comme tous les supporters ar­gen­ta­nais le connaissent. Il a dû lut­ter jus­qu’au der­nier ins­tant pour s’im­po­ser au 5e set face à Reu­seau. Ce qui offre à Ar­gen­tan le plai­sir d’une nou­velle vic­toire sur le score de 3 à 1.

3e du clas­se­ment

Avec un bi­lan de 4 vic­toires pour 1 dé­faite, Ar­gen­tan est 3e au clas­se­ment gé­né­ral du cham­pion­nat de Pro B mes­sieurs, à 3 points des 2 lea­ders SainDe­nis et Tours et à 8 points du re­lé­gable Bou­logne. Le main­tien semble très bien en­ga­gé pour le club or­nais, même le clas­se­ment peut très vite fluc­tuer.

Caen n’a pas en­core di­gé­ré son der­by à Ar­gen­tan. Le 24 oc­tobre Caen, pré­ten­dant à la mon­tée, se de­vait de rem­por­ter le der­by pour res­ter dans le trio de tête. La vic­toire d’Ar­gen­tan sur le score de 3 à 1 les avait éloi­gnés du duo de tête. Ven­dre­di der­nier, vi­si­ble­ment pas re­mis, Caen s’est in­cli­né face à Is­sy, certes une des grosses équipes du cham­pion­nat.

Clas­se­ment gé­né­ral : 1er Saint- De­nis et Tours avec 15 points, 3e Ar­gen­tan et Mi­ra­mas avec 12 points, 5e Is­sy-lesMou­li­neaux avec 11 points, 6e Nantes et Caen avec 8 points, 8e Le­val­lois sport avec 7 pts, 9e Metz avec 5 points, 10e Bou­logne-Billan­court avec 4 points.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.