« Pour me remettre au goût du jour »

Le Journal d'Elbeuf - - Agglomération -

Jeu­di der­nier, la mu­ni­ci­pa­li­té avait mis en place un après-mi­di des­ti­né à tes­ter ses connais­sances en ma­tière de code de la route. En pré­am­bule, JeanF­ran­çois Bin­kows­ki, po­li­cier à la re­traite et pré­sident de la com­pa­gnie Grou­pa­ma El­beuf, a rap­pe­lé les dan­gers re­pré­sen­tés par la cir­cu­la­tion rou­tière, l’une des causes la plus im­por­tante de dé­cès. « Ces dé­cès sont dus à un non-res­pect, voire à une mé­con­nais­sance des règles du code de la route », a-t-il dé­cla­ré.

Après avoir pré­sen­té les risques les plus mé­con­nus, ou les plus dan­ge­reux, il a pro­po­sé aux quelque 200 per­sonnes ve­nues en deux séances un ques­tion- naire re­la­tif au code de la route.

Claude Cre­von, un Lon­dais bien connu était pré­sent avec son épouse : « J’ai vou­lu ve­nir pour me remettre au goût du jour. En ef­fet, je me rends compte que je conduis par ha­bi­tude. Je ne risque pas de PV pour le té­lé­phone car je n’en ai pas. Au vu du ques­tion­naire, je me suis ren­du compte que bien des pan­neaux ont chan­gé. En re­vanche, j’ai été content de mon ré­sul­tat de 14/20. Mon épouse a re­fu­sé de me don­ner son score… », dé­clare-t-il tout sou­rire.

Un pu­blic at­ten­tif et prêt à re­pas­ser son code

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.