C’était pré­vu…

Le Journal du Centre - - France & Monde -

Em­ma­nuel Ma­cron sou­hai­tait pou­voir s’ap­puyer sur un porte-pa­role « dès le dé­but », a af­fir­mé hier le porte-pa­role du gou­ver­ne­ment Ch­ris­tophe Cas­ta­ner, en as­su­rant qu’il n’y avait « pas de vo­lon­té de rup­ture dans la com­mu­ni­ca­tion » pré­si­den­tielle. « Il faut un peu de temps pour re­cru­ter une per­sonne dont vous avez l’im­pres­sion que c’est la bonne », a dé­cla­ré Ch­ris­tophe Cas­ta­ner, au len­de­main de l’an­nonce du re­cru­te­ment du jour­na­liste Bru­no Ro­ger-pe­tit. « On peut pen­ser qu’un jour­na­liste connaît les codes de la dis­cus­sion, de la com­mu­ni­ca­tion plus fa­ci­le­ment pour échan­ger avec les jour­na­listes. »

Le Se-un­sa, syn­di­cat d’en­sei­gnants clas­sé comme mo­dé­ré, a vi­ve­ment cri­ti­qué hier le nou­veau mi­nistre de l’édu­ca­tion, dé­crit comme « hy­per polémique » et ama­teur de « pro­vo­ca­tions », et l’a ac­cu­sé de « pas­ser son temps à res­sus­ci­ter des idées du pas­sé ».

Fran­çois Hol­lande a dé­cla­ré hier qu’il « fai­sait pas­ser des mes­sages aux au­to­ri­tés turques » pour ap­puyer la li­bé­ra­tion du jour­na­liste fran­çais Loup Bu­reau, dé­te­nu de­puis le 26 juillet. « Il ne s’agit pas de né­go­cia­tions pa­ral­lèles, il faut lais­ser tra­vailler le gou­ver­ne­ment et la di­plo­ma­tie fran­çaise. »

Flo­rence Por­tel­li, can­di­date à la pré­si­dence des Ré­pu­bli­cains (LR), a ju­gé hier que son par­ti fonc­tion­nait de ma­nière « to­ta­le­ment ar­chaïque » et « ringarde », « cou­pé d’une par­tie du peuple » au­quel il « ne sait pas par­ler ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.