Le train heurte un cha­riot élé­va­teur

Le Journal du Centre - - La Une -

Le conduc­teur d’un cha­riot élé­va­teur per­cu­té par le train Pa­ris-ne­vers, mar­di soir, sur une zone de chan­tier de la gare de Tron­sanges, est un mi­ra­cu­lé. Il n’est que bles­sé. Les pas­sa­gers et le che­mi­not sont in­demnes.

SSon cha­riot élé­va­teur a été per­cu­té par un train, mar­di soir, sur une zone de chan­tier de la gare TRON­SANGES RE­POR­TAGE Texte Lu­do­vic Pille­vesse Photos Da­niel Go­be­rot ner son frei­nage d’ur­gence. Son train ne s’ap­pro­chait qu’à 40 km/h, comme l’im­pose la ré­gle­men­ta­tion aux abords de tra­vaux, mais as­sez vite pour pous­ser vio­lem­ment le cha­riot élé­va­teur sur une tren­taine de mètres, le faire tour­ner comme une tou­pie et le coucher le long de la voie. L’ou­vrier est res­té blo­qué dans sa ca­bine et a dû être dés­in­car­cé­ré.

Sa ma­chine les a heur­tées et s’est ap­pro­chée de la voie au mo­ment où le Pa­ris­ne­vers ar­ri­vait avec dix­neuf pas­sa­gers à bord.

Le che­mi­not a dû ac­tion­ qu’à Ne­vers. À leur des­cente, ils n’ont ma­ni­fes­té au­cune émo­tion, ont confié n’avoir connu au­cun stress. « Nous avons juste sen­ti un pe­tit coup de frein. C’est tout », li­vrait une Ne­ver­soise, en re­ga­gnant le point de dé­part de son taxi près de la mai­rie.

Le chan­tier de ré­no­va­tion du quai, dé­bu­té en sep­tembre, a re­pris nor­ma­le­ment hier soir. mais aus­si gen­darmes de la com­pa­gnie de Cos­ne­sur­loire, a été dé­pê­ché aux cô­tés des per­son­nels de la SNCF pour por­ter as­sis­tance à la vic­time et aux dix­neuf pas­sa­gers.

Ces voya­geurs ont pa­tien­té pen­dant plus d’une heure à l’in­té­rieur de leurs wa­gons. Une longue at­tente avant d’être pris en charge par des taxis mis à dis­po­si­tion par la SNCF pour les trans­por­ter jus­

La col­li­sion s’est pro­duite une heure avant le dé­but des tra­vaux, pro­gram­més chaque jour entre 22 h 30 et 4 h quand la cir­cu­la­tion fer­ro­viaire est in­ter­rom­pue. Soixante mi­nutes mises à pro­fit pour pré­pa­rer le ma­té­riel. Plus d’une heure d’at­tente

Un dis­po­si­tif de se­cours très étof­fé, mê­lant sa­peurs­pom­piers de Ne­vers et La Cha­ri­té­sur­loire, es jambes et quelques­unes de ses côtes sont cas­sées. Mais le conduc­teur d’un cha­riot élé­va­teur est par mi­racle vi­vant après la col­li­sion de son en­gin avec un train, mar­di, vers 21 h 40, sur une zone en chan­tier du pas­sage à ni­veau de la gare de Tron­sanges. Cet ou­vrier d’une so­cié­té pres­ta­taire de la SNCF trans­por­tait des sacs de ci­ment pour la ré­no­va­tion du quai quand, à l’oc­ca­sion d’une marche ar­rière, il n’a pas vu les bar­rières bais­sées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.