In­frac­tions... sans amende

Le Journal du Centre - - Actualité -

Payer l’amende ou ac­cep­ter une séance de sen­si­bi­li­sa­tion à la sé­cu­ri­té rou­tière si l’ex­cès de vi­tesse est in­fé­rieur à 20 km/h ?

C’était le choix pro­po­sé aux au­to­mo­bi­listes au pied trop lourd, hier ma­tin, à Im­phy, lors de contrôles de ra­dar avec al­ter­na­tive à la sanc­tion, sur la dé­via­tion.

Les dix­sept contre­ve­nants concer­nés par cette clé­mence ont ac­cep­té la pro­po­si­tion et écou­té pen­dant une ving­taine de mi­nutes les conseils de pru­dence dé­li­vrés par les au­to­ri­tés. Les gen­darmes ont es­ti­mé que le dé­pas­se­ment de vi­tesse re­pro­ché aux douze autres était trop im­por­tant et mé­ri­tait un sé­vère rap­pel à l’ordre. No­tam­ment l’un d’eux dont l’ex­cès était tel qu’il a jus­ti­fié la ré­ten­tion im­mé­diate du per­mis.

Cette opé­ra­tion s’ins­cri­vait dans le cadre des Ren­contres an­nuelles de la Sé­cu­ri­té, or­ga­ni­sées pen­dant toute la se­maine, et mo­bi­li­sait l’es­ca­dron dé­par­te­men­tal de Sé­cu­ri­té rou­tière (EDSR) de la gen­dar­me­rie et la Co­or­di­na­tion dé­par­te­men­tale de la Sé­cu­ri­té rou­tière. Elle tombe au len­de­main de la

mort d’un mo­tard, per­cu­té par une voi­ture à Saint­Jean­aux­amognes (notre

pré­cé­dente édi­tion), et une se­maine après le dé­cès d’un autre pi­lote de deux­roues, à Ré­milly (notre édi­tion du 6 oc­tobre).

PHO­TO PIERRE BRÉRARD

RA­DAR. Un contre­ve­nant à bord de Test-choc, une rampe avec bu­tée pour res­sen­tir les ef­fets d’une col­li­sion. Ex­pé­rience sous les yeux du pré­fet ve­nu sou­te­nir les forces de l’ordre dans leurs ac­tions de pré­ven­tion et ré­pres­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.