Tis­sus as­sem­blés et liens... tis­sés

Le Journal du Centre - - Sud Nivernais -

Tous les lun­dis, salle Pro­vence, de 14 h à 17 h, l’ate­lier créa­tif de patch­work du Club Ban­ville (Gé­né­ra­tions Mou­ve­ment) ac­cueille une di­zaine de dames. Ani­mé, à sa créa­tion, en 2007, par Mar­tine Pon­tet, il l’est dé­sor­mais par Éliane La­mou­ret, de Mon­tam­bert (*).

Les par­ti­ci­pantes s’exercent à la tech­nique, qui consiste à as­sem­bler plu­sieurs mor­ceaux de tis­sus de tailles, de formes et de cou­leurs dif­fé­rentes, en réa­li­sant des pro­duc­tions per­son­nelles. Le prin­cipe est de ne pas voir les cou­ tures, grâce à la ma­gie des “points in­vi­sibles”.

Par­fois, on a l’im­pres­sion d’une dé­co­ra­tion en 3D. « Cha­cun ap­porte sa com­pé­tence », glisse Éliane La­mou­ret. L’ate­lier en­vi­sage une ex­po­si­tion des réa­li­sa­tions per­son­nelles et col­lec­tives (cous­sins, sacs, trousses, fleurs, bro­de­ries…).

Un ate­lier qui dé­ve­loppe aus­si « l’art de tis­ser des liens d’ami­tié ».

(*) Cette ex­cou­tu­rière dans la haute cou­ture à Pa­ris in­ter­vient éga­le­ment au club Élé­gance et cou­ture (Gé­né­ra­tions Mou­ve­ment), à Mon­tam­bert.

PATCH­WORK. Tous les lun­dis, les adeptes des “points in­vi­sibles” re­trouvent Éliane La­mou­ret (de­bout, à gauche).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.