Un som­met pour L’USON

Le Journal du Centre - - La Une - PHO­TO FA­BIEN BELLOLI

RUG­BY. En dif­fi­cul­té après avoir concé­dé une pre­mière dé­faite à do­mi­cile, contre Bé­ziers, L’USON Ne­vers re­çoit au­jourd’hui (20 h 30) le lea­der de Pro D2, le FC Gre­noble.

SÉ­RIE. Les Neversois ont per­du leurs trois der­nières ren­contres de cham­pion­nat, alors que les Isé­rois ont po­sé la main sur la Pro D2 avec une jeu­nesse qui brille.

Pé­mé­ja : « Pas un seul mo­ment d’éga­re­ment »

Après trois dé­faites consé­cu­tives, L’USON se re­trouve au pied du mur, ou plu­tôt au pied de la mon­tagne isé­roise, le FC Gre­noble, lea­der de Pro D2, qui ar­rive ce soir au Pré-fleu­ri.

En équi­libre pré­caire de­puis ven­dre­di et la dé­faite à do­mi­cile contre Bé­ziers, L’USON, pour se rat­tra­per, re­çoit ce soir le lea­der de la Pro D2, Gre­noble, qui n’a plus per­du de­puis la qua­trième jour­née et un voyage à Mon­tau­ban (25­23). La dy­na­mique parle donc lar­ge­ment en fa­veur des Isé­rois, re­lé­gués de Top 14 au terme de la sai­son der­nière. Ce soir, il fau­dra beau­coup d’or­gueil, et en­core plus de ca­rac­tère à L’USON pour re­bon­dir. « On a mal agi contre Bé­ziers, il faut que l’on ré­agisse bien contre Gre­noble », as­sène Xa­vier Pé­mé­ja, le ma­na­ger neversois. « Et si on gagne, l’ac­tion de ven­dre­di der­nier, si elle ne se­ra pas ou­bliée, parce qu’il faut s’en ser­vir, se­ra un peu ef­fa­cée. On a mis le pied par terre, mainte­ nant il faut ta­per fort pour re­mon­ter. Mais j’ai confiance dans la pro­gres­sion de ce groupe. On sait pour­quoi on a failli, on a tout per­du sur une ac­tion. Contre Gre­noble, il fau­dra être constant sur quatre­vingts mi­ nutes, à 100 % dès la pre­mière et sans le moindre mo­ment d’éga­re­ment. »

Avec huit chan­ge­ments dans l’équipe de dé­part, le XV neversois va prendre un pro­fil un peu dif­fé­rent contre Gre­noble. « On es­saye de trou­ver d’autres so­lu­tions. C’est plus fa­cile de faire des chan­ge­ments après une vic­toire, ceux qui sortent de l’équipe ne sont pas res­pon­sables. Dans le jeu aus­si, on cherche des so­lu­tions. On a été beau­coup plus pré­cis dans ce que l’on de­mande aux joueurs. Il n’y a pas que les joueurs qui perdent un match… »

Gre­noble, sûr de ses forces avant de ve­nir dans la Nièvre, vou­dra ra­me­ner un suc­cès du Pré­fleu­ri. « Ils se­ront agres­sifs, mais avec en plus de la qua­li­té dans le jeu. Avec Mon­tau­ban et Per­pi­gnan, c’est l’équipe la plus im­pres­sion­nante en Pro D2. Si on n’est pas pré­sent dans le com­bat, on au­ra beau­coup de mal. »

PHO­TO FA­BIEN BELLOLI

COM­BAT. Une lutte in­tense at­tend Jean-phi­lippe Ge­ne­vois et L’USON contre Gre­noble.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.