Le fre­lon asia­tique fait comme chez lui

Le Grou­pe­ment de Dé­fense Sa­ni­taire Api­cole de la Nièvre a re­cen­sé moins de nids cette an­née, mais le fre­lon asia­tique est tou­jours bien ins­tal­lé dans la Nièvre. Si vous dé­cou­vrez un nid chez vous, pas la peine d’ap­pe­ler les pom­piers. Il faut contac­ter le

Le Journal du Centre - - La Une - PHO­TO JÉ­RÉ­MIE FULLERINGER

Les ge­lées les ont fait fuir. Mais les fre­lons asia­tiques sont tou­jours pré­sents dans la Nièvre. Et ils ne s’ins­tallent plus seule­ment dans les arbres.

Avec la chute des feuilles, les nids de fre­lons asia­tiques sont de­ve­nus vi­sibles dans les arbres. Il y a deux se­maines, le Grou­pe­ment de Dé­fense Sa­ni­taire Api­cole de la Nièvre (GDSA) en a éli­mi­né plu­sieurs. « Sur Ne­vers et Mar­zy, on en a dé­truit quatre le même soir », ex­plique Gé­rard Peud­pièce, son pré­sident. « On les re­père fin sep­tembre dé­but oc­tobre. On les voit ra­re­ment en pé­riode es­ti­vale. Et puis, quand ils sont à 10 m de hau­teur, les gens n’ont pas l’oeil des­sus », re­con­naît Mi­chaël, dés­in­sec­ti­seur pour la so­cié­té MV Ser­vice, à Gué­ri­gny. C’est la fin de la sai­son. Avec le froid, les fon­da­trices vont par­tir. « Il y au­ra moins d’ur­gence à trai­ter les nids », se­lon Gé­rard Peud­pièce.

Cette an­née, le GDSA a re­cen­sé qua­rante nids. C’est moins que l’an­née der­nière (soixante). Il est in­ter­ve­nu chez les par­ti­cu­ liers un peu plus tard dans l’été aus­si. Mi­chaël, de la so­cié­té MV Ser­vice, a, lui, été moins ap­pe­lé cette an­née. Il a en­le­vé trois ou quatre nids, au lieu de six l’an der­nier.

Sous abri ou dans les haies : nou­veaux lieux

« C’est peut­être dû aux bonnes ge­lées de l’hi­ver 20162017 », ana­lyse Gé­rard Peud­pièce. Mal­gré tout, le fre­lon asia­tique était en­core là cette an­née. Avec de nou­velles ha­bi­ tudes. « On en trouve de plus en plus dans les mai­sons ou dans des en­droits abri­tés. Nous avons fait une des­truc­tion de nid sous une vé­ran­da ou­verte à Gué­ri­gny, ou dans un garage au­to­mo­bile à Ne­vers », ex­plique Gé­rard Peud­pièce. « On trouve aus­si des nids dans les haies et bos­quets », pré­cise Tho­mas Bon­not, api­cul­teur sur Mar­zy.

Va­lé­rie, ha­bi­tante de Chal­luy, en a pié­gé près de 300 en une quin­zaine de jours. Juste avant les pre­mières ge­lées. « J’ai un arbre en fleurs de­vant chez moi, Et tous les ma­tins, au le­ver du jour, ils ve­naient en nombre. C’était im­pres­sion­nant ! On de­vait lon­ger les murs. »

C’était la pre­mière fois que Va­lé­rie avait des fre­lons asia­tiques chez elle. Cette ha­bi­tante de Chal­luy a d’abord in­for­mé la mai­rie. Après quelques ren­sei­gne­ments pris sur in­ter­net, elle a dé­ci­dé de po­ser un piège. « C’était re­dou­table. Il faut en­cou­ra­ger les gens à le faire. Au prin­temps, je vais en re­mettre. Si tout le monde met son piège, on va peut­être avoir les reines ». Car chaque reine fa­brique un nid.

« Il faut en­cou­ra­ger les gens à faire des pièges »

DES­TRUC­TION. Un gros nid de fre­lons asia­tiques, pe­sant 4 kg, a dû être en­le­vé par le syn­di­cat api­cole Ni­ver­nais-mor­van la se­maine der­nière à Ne­vers, dans le quar­tier du centre hos­pi­ta­lier. PHO­TO PIERRE DESTRADE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.