Du nou­veau au 1er jan­vier 2018

Le Journal du Pays Yonnais - - La Roche-sur-yon -

Un chan­ge­ment na­tio­nal qui en­tre­ra en vi­gueur le 1er jan­vier 2018 dans toutes les villes de France, y com­pris La Roche-surYon. Le sta­tion­ne­ment payant en zone ho­ro­da­teur va être dé­pé­na­li­sé. At­ten­tion, ce­la ne veut pas dire qu’il n’y au­ra plus de sanc­tion fi­nan­cière pour les mau­vais payeurs. A la place d’une contra­ven­tion, les usa­gers qui n’au­ront pas pris leur ti­cket ou qui au­ront dé­pas­sé le temps de­vront s’ac­quit­ter d’une re­de­vance qui se­ra di­rec­te­ment gé­rée par la Ville, et non plus par l’Etat, comme c’était le cas avec les PV. Cette re­de­vance est bap­ti­sée For­fait Post Sta­tion­ne­ment (FPS).

Nou­velle mis­sion pour la Ville

Concrè­te­ment, ce­la ne change rien pour l’usa­ger qui prend son ti­cket de sta­tion­ne­ment et qui paie le temps pas­sé sur sa place de sta­tion­ne­ment. Pour les pe­tits ma­lins, qui tentent le tout pour le tout, croi­sant les doigts pour ne pas voir un agent pas­ser contrô­ler leur vé­hi­cule ga­ré, ces per­sonnes-là ne paie­ront plus une amende de 17 € comme c’est le cas ac­tuel­le­ment. « Le sta­tion­ne­ment va, à par­tir du 1er jan­vier 2018, être consi­dé­ré comme une oc­cu­pa­tion de l’es­pace pu­blic qui va don­ner lieu à une re­de­vance en cas de non paie­ment », ex­plique Pa­trick Du­rand, ad­joint en charge du sta­tion­ne­ment et de la voi­rie. Le mon­tant de la re­de­vance se­ra, autre nou­veau­té, fixé par la Ville. « L’Etat se dé­charge de la col­lecte des amendes. C’est donc une nou­velle mis­sion qui re­vient à la charge des col­lec­ti­vi­tés », pré­cise Mah­moud Sall, res­pon­sable du ser­vice ges­tion du do­maine pu­blic et du sta­tion­ne­ment.

La Roche a fixé cette re­de­vance à 15 €, ma­jo­rée à 25 € si elle n’est pas ré­glée dans les 48 heures après l’in­frac­tion de sta­tion­ne­ment. « Moins chère que le PV qui était fixé par l’Etat à 17 €. Mais ce­la ne concer­ne­ra que la zone du centre-ville, là où se trouvent les ho­ro­da­teurs », pré­cise Mah­moud Sall. « Pour les sta­tion­ne­ments dans les par­kings payants et sur les zones bleues, on reste avec le sys­tème des PV car ce­la dé­pend d’une autre ré­gle­men­ta­tion lé­gi­fé­rée par la loi Ha­mon », sou­ligne Pa­trick

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.