Au Ho­gly, une pre­mière in­cer­taine

Le Journal du Pays Yonnais - - Sports - De notre cor­res­pon­dant Alexis Ver­ge­reau Sa­me­di 16 sep­tembre à 18 h 30 : Ho­gly - An­glet, pa­ti­noire Ara­go.

Or­phe­lin après le dé­part de plu­sieurs joueurs et dé­sta­bi­li­sé dans sa pré­pa­ra­tion par une ar­ri­vée au compte-gouttes de ses re­crues, le Ho­gly lance sa troi­sième sai­son en Di­vi­sion 1, sans vé­ri­tables repères sur son ni­veau et ses am­bi­tions…

Sans le res­pec­ter à la lettre, tout le monde l’a for­cé­ment en­ten­du. Comme avant toute ren­trée, après avoir le­vé le pied pen­dant plu­sieurs se­maines et vé­cu au rythme de l’été, il est sou­vent conseillé de se re­mettre dans le bain as­sez tôt et de ne pas at­tendre la veille pour re­voir ses bases. Pro­blème : il ar­rive aus­si que les de­voirs de va­cances soient quelque peu al­té­rés et que les ré­sul­tats at­ten­dus ne soient pas ceux es­comp­tés. Au Ho­gly, c’est ce qui s’est pro­duit. « Notre pré­pa­ra­tion a été per­tur­bée », com­mence Ju­raj Ocel­ka. « On ne peut pas vrai­ment par­ler de sa­tis­fac­tion. Les joueurs sont ar­ri­vés un par un, ce n’était vrai­ment pas l’idéal… » re­grette-t-il. Après avoir re­ma­nié une grande par­tie de son ef­fec­tif, dé­pos­sé­dé de six élé­ments im­por­tants mais ren­for­cé par neuf ar­ri­vées, la for­ma­tion yon­naise n’a ja­mais pu comp­ter sur un groupe au com­plet pour sa pré­pa­ra­tion estivale.

An­glet, par­mi les fa­vo­ris

Si le bi­lan comp­table - cinq dé­faites en six ren­contres n’était donc pas ce­lui es­pé­ré, l’été agi­té en est pour beau­coup et il se­rait in­juste de ti­rer des conclu­sions hâ­tives sur le ni­veau réel de l’équipe. « Il fau­dra être pa­tient », pré­vient l’en­traî­neur. « L’in­ves­tis­se­ment des joueurs est bon, on va s’amé­lio­rer pe­tit à pe­tit, mais il y a en­core beau­coup de choses à ap­prendre », conti­nue-t-il. « Et, pour ce­la, il faut jouer ».

Sa­me­di, pour le lan­ce­ment de la sai­son de Di­vi­sion 1, le Ho­gly, op­po­sé à An­glet, un ad­ver­saire taillé pour jouer les pre­miers rôles, au­ra - au moins - l’avan­tage du ter­rain. « Il fau­dra tout don­ner et c’est en cham­pion­nat, seule­ment, qu’on ver­ra de quoi on est ca­pables », conclut le coach.

(© SM)

Les Yon­nais de­vront vite trou­ver des repères sur la glace d’Ara­go.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.