■Agen­da

Le Journal du Pays Yonnais - - La Roche-sur-yon -

De l’or pour le CFA du ly­cée Na­ture. Jor­dan Bou­hier et Va­len­tin Bou­deau, deux ap­pren­tis (Bac pro amé­na­ge­ments pay­sa­gers), ont par­ti­ci­pé au concours Un des meilleurs ap­pren­tis de France, le 30 sep­tembre. Ils ne sont pas re­ve­nus les mains vides puis­qu’ils ont rem­por­té la mé­daille d’or.

32 can­di­dats ont réus­si les phases de sé­lec­tion dé­par­te­men­tale, puis ré­gio­nale. Mais Jor­dan Bou­hier et Va­len­tin Bou­deau se sont clas­sés par­mi les meilleurs Fran­çais et sont les seuls can­di­dats de la ré­gion Pays de la Loire à avoir rem­por­té une mé­daille d’or. La bre­loque se­ra re­mise au Sé­nat en dé­cembre pro­chain. Vente de pro­duits Uni­cef. La col­lec­tion 2017-2018 est ar­ri­vée : ca­deaux pour pe­tits et grands, jeux édu­ca­tifs, ca­len­driers Uni­cef, cartes de voeux. Ta­rifs entre 5 € et 35 €. Ren­dez-vous à la bou­tique. Du ven­dre­di 3 no­vembre au sa­me­di 30 dé­cembre, 10 h à 12 h 30 et 15 h à 18 h 30, 7, rue Ray­mond-Poin­ca­ré.

Le Jour­nal du Pays Yon­nais : Pour­quoi me­ner ces ac­tions dans les su­per­mar­chés ?

Pa­trice Re­maud : Ces cinq ac­tions en Ven­dée nous ont per­mis de consta­ter le mau­vais ap­pro­vi­sion­ne­ment en beurre des Grandes et moyennes sur­faces (GMS) : les su­pers et hy­per­mar­chés. Un mau­vais ap­pro­vi­sion­ne­ment qui s’ex­plique car les né­go­cia­tions com­mer­ciales ne per­mettent pas aux ex­ploi­tants agri­coles d’avoir un prix ré­mu­né­ra­teur.

Que ré­cla­mez-vous ? Au­jourd’hui, nos trans­for­ma­teurs (les lai­te­ries) an­noncent un prix moins ré­mu­né­ra­teur qu’au 3e tri­mestre. Or, dans le même temps, le mar­ché mon­dial in­dique une va­lo­ri­sa­tion de 347 €/tonne de lait contre 323 € au 3e tri­mestre. Cette co­ta­tion mon­diale per­met donc une aug­men­ta­tion du prix payé à la tonne. Ain­si, le prix moyen payé, toutes en­tre­prises confon­dues, était de 330 €/tonne au 3e tri­mestre, alors que nous ré­cla­mons 350 €/tonne au 4e, afin de cou­vrir les coûts de pro­duc­tion de notre ferme lai­tière France. La vé­ri­té, c’est que nous su­bis­sons les consé­quences de la guerre com­mer­ciale au prix bas entre nos trans­for­ma­teurs et les GMS, qui ne tient pas compte de nos coûts de pro­duc­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.